DÉCÈS DE L’ANCIEN MAIRE DE DAKAR

Au Sénégal, c’est un pilier de l’histoire politique qui vient de disparaître. Mamadou Diop, ancien maire de Dakar, est décédé, ce lundi 26 mars, à l’âge de 82 ans. Engagé au sommet de l’Etat avant l’indépendance en 1960, l’homme politique a ensuite accompagné deux présidents, avant de se consacrer, pendant près de deux décennies, à la mairie de Dakar et d’y former celui qu’il considérait comme son héritier politique, l’actuel maire Khalifa Sall.

Elu maire de Dakar en 1984, Mamadou Diop a occupé ce poste pendant 17 ans, le marquant de son empreinte à tel point qu’on lui colla la célèbre appellation de ‘’Diop le maire’’.

Responsable au sein du Parti socialiste, qui dirigea le Sénégal de l’indépendance en 1960 jusqu’à l’an 2000, il a été plusieurs fois ministre dont celui de la Santé et des Travaux publics.

Colonel de gendarmerie, puis magistrat avant de verser dans la politique, Mamadou Diop avait fait une dernière sortie publique en février dernier à travers un témoignage fait dans le cadre du procès pour détournement de fonds publics dont est accusé l’actuel maire de Dakar.

Durant le procès de Khalifa Sall – soupçonné de détournements de deniers publics – il était revenu longuement sur l’utilisation des fonds de la mairie.

« Ces fonds politiques, c’est l’histoire du Sénégal, c’est l’histoire de la ville de Dakar », a-t-il déclaré.

Mamadou Diop ne connaîtra donc pas l’épilogue de son dernier combat politique, car l’annonce du verdict de ce procès Khalfa Sall est prévu, ce vendredi 30 mars.

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook