DE LA NEGROPHOBIE À WEST HAM

Selon le Dailymail, le directeur de recrutement du club anglais de WestHam, Tony Henry aurait entretenu une politique discriminatoire et des propos racistes.

En effet, le recruteur, aurait déclaré à certains agents qu’il refusait de prendre dans son club des joueurs africains, car ces derniers sèmeraient une pagaille lorsque ces derniers ne joueraient pas.

Un bad buzz pour le club sportif qui s’est empressé de faire un communiqué par le biais d’un porte parole qui à affirmé « Nous prenons très au sérieux toute allégation de discrimination, a aussitôt réagi le club londonien. Nous sommes en train de vérifier ces faits derrière cette accusation.» WestHam, qui se dit être «un club respectueux», a par ailleurs ajouté que son personnel était formé sur des principes d’égalité et de diversité.

La négrophobie est un thème récurrent sur les pelouses qui gangrène l’esprit de partage que véhicule le football.En effet, le joueur français Blaise Matuidi de la Juventus a été la cible d’injures racistes de la part de supporters sardes lors d’un match contre Cagliari, en Serie A italienne. Les deux Nigérians de Mayence Anthony Ujah et Leon Balogun accueillis par des cris de singe à leur entrée sur le terrain de Hanovre, en Bundesliga allemande. Le milieu de terrain colombien de Levante Jefferson Lerma traité, selon ses dires, de « nègre de merde » par Iago Aspas, attaquant du Celta Vigo, en Liga espagnole.

Tony Henry, cible de cette polémique ne s’est pour l’instant pas exprimé.

 

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook