DE JEUNES EINSTEIN AFRICAINS RÉVÉLÉS PAR LE NEF

Pour faire la promotion de l’innovation technologique et de la recherche scientifique africaine, le NEF(Next Einstein Forum) déniche les meilleurs jeunes scientifiques d’Afrique par le bias de son programme de bourses d’excellence.

Quinze jeunes sont sélectionnés et présentés sur la scène mondiale. À ces lauréats l’opportunité est donnée de promouvoir leur carrière scientifique afin d’inspirer la prochaine génération de scientifique africain.
Sous la présidence effective des Présidents Macky Sall du Sénégal et Paul Kagamé du Rwanda le mardi 27mars 2018, la deuxième édition du Next Einstein Forum (NEF) s’est ouverte.

Ce grand rendez-vous est le plus important rassemblement de scientifiques du continent et de la diaspora.

S’inspirant de Einstein– la science a la tâche essentielle d’éduquer, d’éclairer et d’éveiller–, les jeunes chercheurs et chercheuses panafricains sont accompagnés, coachés pour stimuler, inspirer et encourager et aussi pour convaincre les décideurs de passer à une économie de la connaissance. Puis édifier, en lien et en réseau la communauté scientifique panafricaine.

Au Centre des congrès de Kigali, le vice-président du Next Einstein Forum : Youssef Travaly nous a présenté certains des lauréats de cette 2ème édition. Tous âgés de moins de 42 ans et tous et toutes, brillantes têtes chercheuses et ambassadeurs de la science sur le continent.

– Abdoulaye Banire Diallo
(professeur et directeur du labo Bioinformatics à l’Université du Québec à Montréal),

Jonathan Esole (chercheur en géométrie des cordes, Université Northeastern à Boston),

Hamidou Tembine (chercheur en stratégie de la décision à l’Université de New-York),

Yvonne Mburu (immunologie à l’Institut Curie),

Yves Mugabo (chercheur au Centre hospitalier de Montréal diabète/Obesité).

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook