CYNTOIA BROWN VA ÊTRE LIBÉRÉE

Quinze ans après sa condamnation à la prison à vie pour meurtre et prostitution, Cyntoia Brown, incarcérée dans la prison pour femmes de l’État du Tennessee, pour avoir abattu un homme de 43 ans lorsqu’elle n’en avait que 16 ans et alors qu’elle était forcée de se prostituer, va être libérée de prison le 07 août et restera en liberté conditionnelle jusqu’en 2029.

L’affaire refait surface dans l’actualité après une enquête de la chaîne Fox 17 en 2017 sur le sort de cette esclave sexuelle à l’histoire familiale sordide. Pour leur enquête sur la jeune femme en 2017, les journalistes de Fox 17 avaient rencontré Dan Birman, réalisateur du documentaire Me Facing Life : Cyntoia’s Story, sorti en 2011.

Dans son film, il explique que les années d’abus subis par la jeune fille l’ont rendue paranoïaque. « C’est une jeune fille qui est la nouvelle victime de trois générations de violences contre les femmes », commente-t-il, rappelant qu’en plus de l’adolescente, sa grand-mère et sa mère avaient aussi été violées.

Des soutiens de poids

Cette condamnation a révolté l’opinion publique, de nombreux internautes ont inondés les réseaux sociaux de messages. Ces derniers criant à l’injustice. Et les stars américaines ne sont pas du reste dans cette dénonciation. Aussi, certaines d’entre elles ont, elle décidé de se mobiliser pour défendre la cause de cette jeune femme. Parmi elles, Rihanna et Kim Kardashian témoignent de leur soutien et réclament également sa libération.

Ainsi, les appels à la libération se multiplient à travers la campagne #FreeCyntoiaBrown (« Libérez Cyntoia Brown »). Une pétition a également été lancée et s’adresse au Sénat, à la Chambre des Représentants et à Donald Trump. Une pétition avait été lancée et a rassemblé à ce jour 636 000 signatures.

Un appel entendu puisque la peine à perpétuité de cette jeune femme aujourd’hui âgée de 30 ans a été commuée lundi 7 janvier. Sortie de prison le 7 août, elle restera en liberté conditionnelle jusqu’en 2029.

Dans un communiqué, Cyntoia Brown a remercié ses défenseurs et le gouverneur et a promis de « tout faire pour justifier la confiance placée en elle ». Grâce à un programme interne à la prison, la jeune femme a obtenu un diplôme universitaire en 2016, conseille de nombreuses autres femmes bénévolement au sein de l’établissement et travaille sur le système de justice pour enfants en tant que consultante non-rémunérée.

L’histoire tragique de Cyntoia Brown

Au début de l’année 2004, l’adolescente fugue de chez elle. Elle a 16 ans et rencontre un homme de 24 ans surnommé « Cut-Throat » soit « Coupe-Gorge » en français. Le couple réside dans des hôtels, vagabondant et consommant quotidiennement de la cocaïne. Au fur et à mesure, l’homme la pousse à se prostituer et à participer à un trafic sexuel. Dans la rue, la jeune adolescente a été violée et battue plusieurs fois.

Un soir d’août 2004, elle se retrouve chez un homme de 43 ans, qui possède une grosse collection d’armes. Ancien tireur d’élite, il terrifie Cyntoia Brown qui ne se sent pas en sécurité. Alors que l’homme lui saisit les jambes, elle sort une arme de son sac et le tue d’une balle dans la tête. La jeune prostituée avoue rapidement le meurtre et explique avoir été prise de panique. Quelques mois plus tard, Cyntoia a été condamnée à la prison à vie pour meurtre et prostitution.

Si la mobilisation n’avait pas fait évoluer les choses, Cyntoia n’aurait pas pu obtenir la liberté conditionnelle avant 2057, date à laquelle elle aura alors 67 ans.

 

Opri Avérroèse Kalet

 

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook