• Accueil
  • >
  • CULTURE
  • >
  • [CULTURE] PÉROU : LA VILLE DE ZAÑA VEUT S’INSCRIRE À L’UNESCO COMME LIEU DE MÉMOIRE DU PATRIMOINE AFRICAIN

[CULTURE] PÉROU : LA VILLE DE ZAÑA VEUT S’INSCRIRE À L’UNESCO COMME LIEU DE MÉMOIRE DU PATRIMOINE AFRICAIN

Le Musée Afro-péruvien de Zaña, situé dans le district du même nom dans la région de Lambayeque a initié une entreprise titanesque mais légendaire, en se lançant dans la procédure d’inscription de Zaña auprès de l’Unesco comme lieu de mémoire de l’esclavage et de l’héritage africain.

Le directeur de ce musée, Luis Rocca Torres, a expliqué en exclusivité à RPP Noticias l’idée de témoigner pour la première fois au Pérou que Zaña a été et demeure un lieu qui abrite le patrimoine vivant de la culture africaine, qui survit à travers la population afro-descendante dont les traits physiques sont très notoires.

« Nous constatons qu’il y a une population de 1 800 afro-descendants dans ce district, nous avons ici les éléments suffisants autant documentaires que graphiques qui témoignent que c’est l’unique endroit où s’est agrandi et s’est développé la diaspora africaine. Il y a même à Zaña colline la Horca qui était, selon les historiens, le lieu où l’on exécutait les africains », dit-il.

Il révèle que la démarche a déjà été entamée et qu’elle sera présentée en août prochain à la Direction Régionale de la Culture et au Ministère de la culture. Pour cela, le Musée Afro-péruvien qui est un espace dont l’objectif est de revaloriser le patrimoine culturel des africains, surtout dans l’aspect musical , s’attellera à rassembler toute la documentation disponible en remontant à l’époque de la fondation de la petite ville de Zaña en 1563.

« Cette année Zaña fête ses 450 ans, nous cherchons à sauvegarder le patrimoine culturel, nous avons surtout mis l’emphase sur les danses et les contributions culturelles des africains, et dans ce sens, nous avons actuellement 21 instruments musicaux récupérés, parmi lesquels le « checo » considéré comme patrimoine musical du Pérou », ajoute-t-il.

Zaña est situé à 51 kilomètres de la ville de Chiclayo et n’est pas le seul district la plus peuplée d’afro-descendants accueillant cette ethnie.

Source : Guyzo du Camer

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook