• Accueil
  • >
  • CULTURE
  • >
  • [CULTURE] L’UNESCO PUBLIE UN LIVRE SUR LA TRAITE TRANSATLANTIQUE ET L’ESCLAVAGE

[CULTURE] L’UNESCO PUBLIE UN LIVRE SUR LA TRAITE TRANSATLANTIQUE ET L’ESCLAVAGE

L‘UNESCO a lancé un nouveau titre dans la série Harriet Tubman sur la Diaspora africaine: « The Transatlantic Slave Trade and Slavery: New Directions in Teaching and Learning » (La traite négrière transatlantique et l’esclavage: Nouvelles orientations pour enseigner et apprendre), le 16 avril au sein de la salle VII de 14h30 à 15h00.

Édité par Paul E. Lovejoy et Benjamin Bowser, ce livre est une anthologie d’articles issus d’un atelier international que le projet Route de l’esclave a organisé en novembre 2010 à Toronto, Canada, conjointement avec l’Institut Harriet Tubman et la Commission canadienne pour l’UNESCO, afin de définir de nouvelles approches pour l’enseignement de la traite négrière et de l’esclavage et examine les conséquences psychologiques de cette histoire.

Cette publication met l’accent sur l’importance de la dimension éducative pour une meilleure connaissance de cette histoire et relève les enjeux de l’enseignement d’une histoire encore sensible.

Cet ouvrage aborde les questions suivantes:

« Comment pouvons-nous rompre la « chaîne du silence » dans l’enseignement de la traite négrière et de l’esclavage? »

« Quel est l’impact psychologique de cette histoire aujourd’hui? » « Comment cet impact peut influencer l’enseignement de l’histoire de l’Afrique et des afro-descendants? »

« Comment l’enseignement de cette histoire peut-il contribuer à la réconciliation nationale et à la compréhension mutuelle ? »

« Comment faire pour créer des réseaux internationaux, régionaux et nationaux de chercheurs, d’enseignants, afin de faciliter les échanges et partager les résultats des recherches, actions et aussi des expériences dans l’enseignement de l’histoire de l’Afrique et des afro-descendants? »

Le livre sera présenté par M. Paul E. Lovejoy (éditeur et coordinateur de la publication), en présence de Mme Irina Bokova (Directrice générale de l’UNESCO ou son représentant), Mme A. Cummings (Président du Conseil exécutif de l’UNESCO), Mme Velasquez (Président du Comité scientifique international du projet La Route de l’esclave) et Mme N. Schmidt (membre du Comité scientifique international du projet La Route de l’esclave).

Source : newspress.fr

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook