• Accueil
  • >
  • CULTURE
  • >
  • [CULTURE] GRAP A KONGO 2013 : HÉRITAGE DE LA CULTURE KONGO AUX ANTILLES

[CULTURE] GRAP A KONGO 2013 : HÉRITAGE DE LA CULTURE KONGO AUX ANTILLES

Après l’abolition de l’esclavage aux Antilles françaises en 1848, des milliers de Congolais débarquèrent encore des bateaux négriers jusque dans les années 1860. Ces nouveaux « esclaves » destinés à relancer la production sucrière, étaient méprisés de tous, Blancs et Noirs affranchis, dont ils prenaient la place dans les habitations sucrières. Ils eurent beaucoup de mal à s’intégrer dans la Société créole et ne le firent qu’au prix d’un abandon progressif de leurs traditions, de leur langue, de leur culture et de leur identité.

Quelques familles, cependant, firent de la résistance. Parmi elles, la famille Massembo qui perpétue quelques traditions et cérémonies sacrées.

946377_440957826013100_26276434_n« Le GRAP A KONGO est une sorte de légitimation de ce que nous avons toujours défendu contre vent et marées c’est grâce a Alphonse Nzindou Samba qui nous avait retrouvé , sans qui nous serions toujours méprisés , même si les préjugés sur nous ne sont pas encore tout a fait tombés KINZINGU » Marie-France Massembo

LE GRAP A KONGO, FONDE PAR MADAME MARIE-FRANCE MASSEMBO, EST ORGANISE EN PARTENARIAT AVEC L’OMSC DE CAPESTERRE-BELLE-EAU (GUADELOUPE)

Le Vendredi 1er novembre 2013 de 21h à Minuit.

Source : Savoir et Partage
http://www.savoiretpartage.com/2013/10/15/grap-a-kongo-2013-heritage-de-la-culture-kongo-aux-antilles/

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook