• Accueil
  • >
  • CULTURE
  • >
  • [CULTURE] 3 SEPTEMBRE 1838: FREDERICK DOUGLASS SE LIBÈRE DE L’ESCLAVAGE

[CULTURE] 3 SEPTEMBRE 1838: FREDERICK DOUGLASS SE LIBÈRE DE L’ESCLAVAGE

Frederick Douglass fut l’une des plus grandes voix abolitionnistes d’Amérique. Séparé très jeune de sa mère esclave, ne sachant qui était son père (un homme blanc), il travaille d’abord comme esclave domestique, puis dans les champs et sur un chantier naval, dans le Maryland.

Il réussit à s’évader à vingt ans, le 3 septembre 1838, se faisant passer pour un marin, gagnant Philadelphie puis le Massachusetts. Participant à un meeting abolitionniste en 1841, il est invité à raconter son expérience. Son éloquence est telle que la Société antiesclavagiste du Massachusetts l’engage. En 1845, il publie son autobiographie, qui devient un bestseller et le rend célèbre. Comme il a cité le nom de son propriétaire dans son livre et qu’il risque de se faire capturer et asservir de nouveau, il passe deux ans en Grande Bretagne, où il poursuit sa lutte contre l’esclavage et parvient à acheter sa liberté grâce à des soutiens britanniques. A son retour aux Etats-Unis, il fonde son propre journal abolitionniste, The North Star (du nom de l’étoile polaire qui guidait les esclaves vers le Nord), dont la devise est: « Le droit n’a pas de sexe. La vérité n’a pas de couleur. Dieu est notre père à tous et nous sommes tous frères ».

Pendant la Guerre civile (1861-1865), il conseille le président Lincoln et ne cesse ensuite de lutter pour les droits des anciens esclaves et des femmes et l’importance de l’éducation. Il occupe plusieurs fonctions politiques, terminant sa carrière comme consul général pour Haïti (1889-1891).

Source: esclavesenamerique.org

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook