• Accueil
  • >
  • CULTURE
  • >
  • [CULTURE] 24 SEPTEMBRE 1973 : « INDÉPENDANCE » DE LA GUINÉE-BISSAU

[CULTURE] 24 SEPTEMBRE 1973 : « INDÉPENDANCE » DE LA GUINÉE-BISSAU

Colonie portugaise depuis 1879, la Guinée-Bissau accède à l’indépendance le 10 septembre 1974, après 13 années de guerre civile. Cette reconnaissance par le Portugal survient environ un an après la proclamation unilatérale de l’indépendance par le Parti africain pour l’indépendance de la Guinée et du Cap-Vert (PAIGC), dirigé par Luis Cabral.

Jusqu’au milieu du XXe siècle, la Guinée-Bissau reste entièrement dépendante de la métropole portugaise qui a assujetti le territoire à la production exclusive de la culture de l’arachide. Dans les années 1950, de graves différends apparaissent entre Lisbonne et la colonie. Dès 1956, des mouvements nationalistes sont créés et la rébellion s’organise contre le Portugal. C’est durant cette période que le PAIGC est créé par Amilcar Cabral, ingénieur du Cap-Vert. À la tête de ce mouvement de gauche à tendance marxiste, Cabral réussit à persuader de nombreux villages à le suivre.

En 1968, il contrôle une partie cruciale du territoire. Amilcar Cabral est assassiné en 1973, mais son frère, Luis Cabral, prend la relève. Le 24 septembre 1973, le PAIGC proclame unilatéralement l’indépendance de la Guinée-Bissau. Malgré la reconnaissance immédiate des Nations unies, il faut attendre la révolution des oeillets qui fait tomber le régime d’Antonio Salazar au Portugal, pour que le pays accède à l’indépendance pleine et entière le 10 septembre 1974. Luis Cabral continuera de diriger la Guinée-Bissau jusqu’en 1980. Il exercera un contrôle absolu sur le pays qui adopte un modèle de développement socialiste. Après avoir formé un État commun pendant six ans, la Guinée-Bissau et le Cap-Vert prendront des chemins séparés en 1980.

Source :

http://perspective.usherbrooke.ca/bilan/servlet/BMEve?codeEve=715

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook

DailyMotion random video