• Accueil
  • >
  • CULTURE
  • >
  • [CULTURE] 23 JANVIER 1846 : ABOLITION DE L’ESCLAVAGE DES NOIRS EN TUNISIE

[CULTURE] 23 JANVIER 1846 : ABOLITION DE L’ESCLAVAGE DES NOIRS EN TUNISIE

Avant de procéder à l’abolition définitive de l’esclavage des noirs dans la Régence de Tunis, Ahmed Bey demanda l’avis d’illustres savants tunisiens sur la question qui lui conseillèrent d’interdire cet infâme commerce.

Convaincu de la nécessité d’une telle action, étant considéré comme un prince ouvert au progrès, prompt à réprimer toute forme de fanatisme.

Procédant, par étapes, il interdit le 6 septembre 1841 la vente des esclaves sur les marchés de la Régence, pour décider en décembre 1842 que les enfants d’esclaves, nés dans la Régence après cette date, seront libres.

Le décret beylical du 23 janvier 1846 a aboli totalement l’esclavage  pour tout le pays. Il n’en reste pas moins que même si cette abolition fût acceptée par la population citadine, elle fût rejetée – selon Ibn Abi Dhiaf – à Djerba, chez les Bédouins et les paysans qui ont besoin d’une main d’œuvre servile et bon marché.

Un autre décret beylical du 29 Mai 1890 a regroupé tous les textes en relation avec cette pratique.

Sources :

  • La justice en Tunisie: patrimoine de 3000 ans-  » Mahmoud Bou Ali (N.b:Version Arabe)
  • L’abolition de l’esclavage des noirs en Tunisie (1846) et leur situation aux Etats-Unis d’Amérique à la veille se la guerre de sécession par Mohamed Larbi SNOUSSI  Faculté des sciences humaines et sociales de Tunis.

Source : http://www.e-justice.tn/index.php?id=404

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook