• Accueil
  • >
  • POLITIQUE
  • >
  • Crise politique en Guinée-Bissau : Un président, deux Premiers ministres

Crise politique en Guinée-Bissau : Un président, deux Premiers ministres

La Guinée-Bissau se trouve avec deux  Premiers ministres en exercice depuis le jeudi 31 octobre. Au sein du gouvernement, le président José Mário Vaz a investi une nouvelle équipe. Mais le Premier ministre Aristides Gomes, limogé en début de semaine, refuse de quitter son poste. Son équipe à lui s’est en effet retrouvée au palais du gouvernement hier pour travailler, indifférente à la récente décision du chef d’État qui a mis fin à ses fonctions.

Le ministre Armando Mango, porte-parole du gouvernement considère que la nomination d’une nouvelle équipe constituée par le président de la République de la Ginée-Bissau n’est véritablement pas un événement. « Pour nous, c’est un candidat à l’élection présidentielle. Le gouvernement est là, on travaille tous et on mène la vie normale d’un gouvernement », affirme-t-il. À cela nous ajoutons les propos, Baciro Dja au poste de Premier ministre : « Nous resterons jusqu’à ce que le président revienne sur sa décision inconstitutionnelle ».

La plupart de la population craint ce qui pourrait se passer à la reprise des fonctions, c’est-à-dire, à la suite de l’installation de la nouvelle équipe. La Communauté économique des États de l’Afrique de L’Ouest (CEDEAO) s’est dépêchée d’envoyer une délégation ministérielle dont une partie est arrivée ce vendredi en Guinée-Bissau. Le ministre nigérien des Affaires étrangères, chef de délégation, est attendu ce week-end.

Les États-Unis qui soutiennent l’ancien gouvernement (celui dirigé par Aristides Gomes) et l’invitent à s’occuper du pays jusqu’à la présidentielle.

Awa TRAORÉ

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook