• Accueil
  • >
  • POLITIQUE
  • >
  • Crimes de guerre au Liberia : George Weah sollicite la CPI pour la création d’un tribunal spécial

Crimes de guerre au Liberia : George Weah sollicite la CPI pour la création d’un tribunal spécial

Le président du Liberia, George Weah, a invité le président de la Cour pénale internationale (CPI) dans le pays pour discuter de la création d’un tribunal de guerre et de crimes économiques. Il sera destiné à traiter des crimes commis lors de deux affrontements violents en 1989-1996 et 1999-2003, au cours desquels environ 250 000 personnes ont été tuées.

Des milliers d’autres ont été mutilés et violés, souvent par des armées d’enfants-soldats drogués conduits par des seigneurs de la guerre sans pitié. Les Casques bleus régionaux sont intervenus à deux reprises pour mettre fin aux combats.

Smith Toby, attaché de presse du président libérien, a déclaré que le président Weah avait récemment rencontré le président de la CPI, Chile Eboe-Osuji, au Nigéria pour un bref échange de vues.

« Nous attendons une réponse [du juge] », a déclaré M. Toby. Il y a une pression croissante pour mettre en place un tribunal de la part des acteurs clés de la nation ouest-africaine, y compris des chefs traditionnels et des anciens lors d’une réunion récente. Le président Weah a également écrit à la Chambre des représentants pour demander son avis à ce sujet.

Le sénateur Abraham Darius Dillon, du parti d’opposition Liberty, s’est félicité de cette décision. Il a récemment déclaré à la radio qu’il était « temps de mettre fin à la culture de l’impunité dans notre pays ».

Mais d’autres ont critiqué M. Weah pour avoir demandé conseil au lieu de présenter un projet de loi visant à créer un tribunal. Le président est soupçonné d’utiliser des tactiques dilatoires, certains estimant que son administration ne tient pas à l’établissement du tribunal.

Awa TRAORE

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook