• Accueil
  • >
  • SANTÉ
  • >
  • Covid-19: au Gabon, la France affrete un gros porteur pour évacuer massivement ses ressortissants

Covid-19: au Gabon, la France affrete un gros porteur pour évacuer massivement ses ressortissants

Ce dimanche 5 avril 2020, une importante vague de ressortissants français, plus de 300, a été observée à l’aéroport international de Port-Gentil, où la compagnie aérienne Air France aurait affrété un gros porteur pour permettre l’évacuation de ses concitoyens, qui craignent une montée immodérée de l’épidémie de Coronavirus au Gabon. Et préfèrent donc rentrer chez eux. 

Avec la montée, bien que timide du nombre de contaminations au Covid-19 au Gabon (21 cas déclarés), et la connaissance du système sanitaire local plutôt précaire, de nombreux ressortissants français ont fait le choix de rejoindre la France. Bien que le nombre de cas y est nettement plus élevé, pour eux, semble-t-il, mieux vaut être atteint du virus en France, qu’au Gabon, où ils présagent d’une hausse rapide du nombres de cas infectés. 

«Les français considèrent que le pic du Covid-19 emportera trop de vies ici et que le Gabon n’a pas les moyens d’y faire face» ont indiqué plusieurs sources interpellées par nos confrères de « L’Aube ». 

Ces départs massifs, interviennent quelques jours après la décision, le 2 avril dernier, du ministre des Affaires étrangères Alain-Claude BILLIE-BY-NZE, autorisant le rapatriement des résidents étrangers désireux de rejoindre leurs pays.  En effet, avait-il indiqué, «le Gabon, respectueux des engagements internationaux auxquels il a librement souscrit, ne peut s’opposer au libre retour des étrangers dans leur pays». Des départs accompagnés de nombreuses mesures administratives, censées garantir la sécurité sanitaire des gabonais

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook

DailyMotion random video