• Accueil
  • >
  • POLITIQUE
  • >
  • Côte d’Ivoire : Un grand meeting des partis de Bédié et de Gbagbo prévu samedi

Côte d’Ivoire : Un grand meeting des partis de Bédié et de Gbagbo prévu samedi

Le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) d’Henri Konan Bédié et le Front populaire ivoirien (FPI) de Laurent Gbagbo prévoir d’organiser un « giga meeting » samedi pour sceller leur réconciliation, ont annoncé mardi les porte-paroles des deux formations politiques au cours d’une conférence de presse. Le parc des sports de Treichville a finalement été choisi pour accueillir l’événement.

Le scénario était inenvisageable il y a seulement quelques années. Et pourtant le projet d’un rassemblement conjoint des partisans des deux ex-présidents ivoiriens, Henri Konan Bédié et Laurent Gbagbo ne fait que se préciser à Abidjan. C’est du moins ce qu’ont voulu indiquer Koné Boubacar, vice-présent du FPI chargé de l’organisation et Brahima Kamagaté, secrétaire exécutif chargé de la jeunnesse du PDCI lors d’une conférence de presse qu’ils ont animée dans la commune abidjanaise de Cocody.

« Le meeting conjoint d’Abidjan sud prévu le samedi 14 septembre prochain est une occasion solennelle d’un nouveau départ que nous voulons prendre ensemble pour sauver la Côte d’Ivoire du chaos dans lequel les gouvernants actuels veulent l’enfermer », a dit M. Koné Boubacar.

Selon M. Koné, ce meeting conjoint FPI-PDCI est l’aboutissement de la volonté des ex-présidents ivoiriens Laurent Gbagbo et Henri Konan Bédié qui ont lancé un appel à la réconciliation des ivoiriens depuis leur rencontre historique à Bruxelles le 29 juillet dernier.

« C’est dans la mise en œuvre de cet appel conjoint de Bruxelles des deux personnalités que ces partis ont entrepris de mener des actions conjointes sur le terrain », a-t-il expliqué, soulignant l’urgence de la réconciliation nationale en Côte d’Ivoire.

Face à la presse, les organisateurs en ont profité pour clarifier certaines choses. À commencer par les relations entre le PDCI et le FPI tendance Affi N’Guessan, il y a peu encore alliés au sein de la plateforme anti-RHDP. « Le président Henri Konan Bédié et le président Laurent Gbgabo sont à d’autres stades. Donc, pour nous, la question d’Affi est terminée, derrière nous. Pour nous, le secrétaire général du FPI s’appelle Assoa Adou », a martelé Kamagaté Brahima du PDCI.

NN

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook

DailyMotion random video