• Accueil
  • >
  • SPORT
  • >
  • COMMONWEALTH: ENCORE 5 ATHLÈTES AFRICAINS DISPARUS

COMMONWEALTH: ENCORE 5 ATHLÈTES AFRICAINS DISPARUS

La 21e édition des Jeux du Commonwealth s’est déroulée à Gold Coast en Australie du 4 au 15 avril 2018.

Ce n’est pas nouveau d’entendre lors de grandes compétitions, surtout en occident, que des athlètes seraient portés disparus. Et apparemment, ce phénomène n’est pas prêt de connaitre une fin, puisque, dès le début de ces jeux du Commonwealth, la disparition de 8 athlètes camerounais a été constatée, notamment cinq boxeurs et trois haltérophiles.

La délégation du Cameroun n’ayant pas perdu du temps, l’avait automatiquement signalé à la police australienne.
« Nous avons évidemment été en contact étroit avec les responsables camerounais. Nous partageons leur inquiétude concernant évidemment la sécurité, le bien-être et le lieu où se trouveraient ces athlètes », a déclaré à la presse, David Grevemberg, le directeur général de la Fédération des Jeux du Commonwealth.

Mais les organisateurs de la Gold Coast ont confirmé à nouveau, des informations selon lesquelles trois athlètes rwandais et ougandais auraient aussi disparu. Mais comme cela ne suffisait pas, deux joueurs de squash de la Sierra Leone auraient eux aussi ajouté une couche à la liste des « wanted » les plus poursuivis actuellement en Australie. Ce qui porte maintenant, l’effectif à 13.

« Nous offrons un service aux personnes qui ont des visas légitimes pour être dans ce pays. Jusqu’à ce que cela devienne un vrai problème et que quelqu’un se soit désisté de son visa, ou ait formellement demandé l’asile, nous devons juste continuer à surveiller la situation. L’objectif est maintenant de soutenir les équipes dans la recherche des athlètes qui manquent » a poursuivi Grevemberg.

Si aux J.O de Sydney 2000, plus de 100 athlètes avaient dépassé le délai de leur visa, les visas d’athlète pour ces Jeux du Commonwealth quant à eux expirent le 15 mai.

Interviewé, le ministre australien des Affaires intérieures, Peter Dutton, a quant à lui, averti que les athlètes seraient expulsés de force du pays s’ils tentaient d’outrepasser leur visa. « Ils ne vont pas jouer le jeu, les officiers de la Force frontalière australienne trouveront ces personnes (et) elles seront détenues dans des centres d’immigration jusqu’à ce qu’elles puissent être expulsées. » a t-il déclaré à la radio locale.

Alors que les recherches se poursuivent, Grevemberg a quand-même insisté sur le fait que le bien-être des athlètes venait en premier.

Séwa F. SOUROU

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook