• Accueil
  • >
  • CULTURE
  • >
  • COMMENT LES GUERRIERS MASSAÏ DÉSIGNENT LEUR CHEF ?

COMMENT LES GUERRIERS MASSAÏ DÉSIGNENT LEUR CHEF ?

Pour les Massaï,leur rituel est la clé pour devenir un guerrier. Les rites de passage d’un adolescent massaï est de passer trois mois dans la forêt, d’apprendre à gérer un troupeau de vaches et de tuer un lion.

« Il y a quelques années, pour devenir chef, il fallait tuer un lion. Mais les défenseurs de l’environnement sont venus et ont arrêté ce massacre », explique David Mtaine Swakei, un chef Massaï.

Maintenant, les chefs sont déterminés par la danse « adumu » surnommée  » la danse du saut ». Celui qui saute le plus haut est désigné comme le chef du groupe, » explique Swakei.

« Cette compétition n’est pas un hasard, car sauter est une compétence précieuse mentionne Swakei. Le guerrier qui saute le plus haut, est très fort, car lorsqu’il attaquera les vaches des autres tribus, il pourra facilement sauter la clôture et attraper les vaches » dit-il.

Alors que le type de danse pratiqué par les tribus est resté identique tout au long des générations, la jeune vague de guerriers Massaï ont introduit d’autres changements.

« Avant, les garçons se faisaient faire leurs premiers tatouages et piercings aux oreilles, à l’âge de dix ans maintenant ce n’est plus le cas » ajoute-t-il.

« La génération d’aujourd’hui, ne fait plus tout cela. Pas de dent retirée, pas de piercing aux oreilles. Seuls les danses sont restées identiques » explique Swakei.

Traduit par NegroNews

Source :
http://edition.cnn.com/2015/03/25/africa/maasai-warriors-they-used-to-hunt-lions-now-they-dance/index.html

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook