• Accueil
  • >
  • ACTUALITÉ
  • >
  • COMMÉMORATION DU CENTENAIRE DE L’ARMISTICE: MACRON INITIE UN FORUM POUR LA PAIX

COMMÉMORATION DU CENTENAIRE DE L’ARMISTICE: MACRON INITIE UN FORUM POUR LA PAIX

Paris a célébré en grande pompe le dimanche 11 novembre 2018 le centenaire de l’Armistice de 1918 en présence de nombreux chefs d’Etat invités par le président Macron. Occasion pour les chefs d’Etat et de gouvernement du monde de se rencontrer autour d’une cérémonie qui rappelle la cruauté de la guerre 1914-1918.  

En dehors des chefs des pays occidentaux directement impliqués dans la guerre du 1914-18, plusieurs chefs d’Etat africain étaient conviés aussi aux cérémonies. Ils étaient 70 chefs d’Etat et de gouvernement.

Pour l’Afrique on peut citer la présence de : le PM algérien, Ahmed Ouyahia, le PM de Libye, Fayez el-Sarraj, le président du Burkina Faso, Roch Marc Christian Kaboré, le président centrafricain, Faustin Archange Touadera, le président des Comores, Assoumani Azali, le président guinéen, Alpha Condé, le président  du Niger, Mahamadou Issoufou, le président tunisien, Caïd Beji Essebsi, le président malien, Ibrahim Boubacar Keita, le président congolais, Denis Sassou-Nguesso, le président de Djibouti, Ismaïl Omar Guelleh, le présidentiel du Tchad, Idriss Déby Itno, le président ivoirien, Alassane Ouattara, le président sénégalais, Macky Sall, le président mauritanien, Mohamed Ould Abdel Aziz.

La cérémonie a débuté par la commémoration du centenaire de l’Armistice sur la place de l’Étoile autour de l’Arc de Triomphe, puis les chefs d’État se sont rendus à La Villette dans l’est parisien pour un Forum sur la paix initié par Macron.

Forum sur la paix

Initié par le président Emmanuel Macron et financé par des « partenaires » privés dont Google, Microsoft ou Axa, la première édition a vu la participation des chefs d’Etat et de gouvernement, mais aussi des représentants d’ONG, entrepreneurs et membres de la société civile.

Ils ont débattu de la gouvernance mondiale avec le message politique clair en faveur du multilatéralisme, ce socle idéologique des relations internationales depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale.

Il s’agit de réaffirmer « l’importance du système multilatéral, fondé par les Etats et organisations internationales, mais aussi par les sociétés civiles et par le secteur privé » explique Elysée.

Donald Trump, chantre de l' »America First », n’a pas souhaité assister à ce forum appelé à devenir annuel, et a rendu hommage aux soldats américains tombés pendant la guerre au cimetière de Suresnes

L’armistice de 1918 est un traité qui occupe une grande place dans l’histoire.

Que s’est-il passé le 11 novembre 1918 ? Après l’échec des offensives allemandes de juin et juillet 1918 durant la Grande Guerre, les Américains et Britanniques débutent une offensive au mois d’août 1918 qui fait définitivement reculer les forces allemandes. Au terme de deux mois de résistance de l’Etat-Major allemand, le texte de l’armistice est négocié et actée dans le « Wagon de l’Armistice » le 11 novembre 1918, à 5h15 du matin. Il s’agit du wagon de commandement du Maréchal Foch près du quartier général allié, non loin de la gare de Rethondes dans l’Oise. A 11 heures du matin le 11 novembre 1918, l’armistice prend effet sur le front.

En signant le fameux traité à Rethondes, le 11 novembre 1918, les forces alliées et l’Allemagne ont mis officiellement fin à leur conflit en posant plusieurs conditions. Toujours le 11 novembre, Charles Ier, alors empereur d’Autriche, a finalement renoncé au trône – sa dynastie des Habsbourg avait régné plus de 600 ans. Depuis 100 ans, même chez les plus jeunes, le jour du 11 novembre symbolise le dénouement de la Grande Guerre. Il laisse derrière lui 9,7 millions de morts dont 1,4 millions de Français.

Le centenaire du 11 novembre 2018 offre un programme riche en événements sur la capitale Parisienne jusqu’à la fin du mois de janvier 2019. Cérémonies, visites guidées, conférences, colloques et lectures musicales.

Opri Avérroèse Kalet

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook