[CINÉMA] 5 FILMS À NE PAS MANQUER EN 2015

1 – DEAR WHITE PEOPLE

Dear White People est le premier film de Justin Simien, un Afro-américain de tout juste 30 ans. Pour dénoncer le racisme et l’hypocrisie entre les différentes communauté raciales aux États-Unis aujourd’hui, ce jeune réalisateur a choisi de prendre comme terrain de jeux l’université. En projet depuis 2012, le film a bénéficié d’une aide de 40 000 dollars obtenue grâce à une campagne de financement participatif.  Film indépendant tourné en 20 jours en septembre 2013, Dear White People a reçu un accueil enthousiaste de la part de la critique lors du festival de Sundance avant de sortir dans toutes les salles américaines en octobre dernier.

C’est certainement ce vif succès qui a permis au film de se retrouver dans les sorties françaises de l’année. Alors qu’en France, il est encore rare de voir des films de réalisateurs noirs sur grand écran et encore moins quand il s’agit d’aborder des thèmes comme le racisme, c’est avec surprise que nous avons appris la sortie du film le 25 mars prochain.

Synopsis

Le racisme ordinaire sévit dans une prestigieuse université américaine. Quatre étudiants afro-américains l’apprennent à leurs dépens. La cinéaste Samantha cherche à changer la situation et ses discours incendiaires n’ont pas toujours l’objectif souhaité. Son camarade Troy est plus opportuniste, voulant plutôt ménager la chèvre et le chou. Coco n’a que faire de ces affrontements entre Blancs et Noirs, ne pensant qu’à participer à une émission de téléréalité. Quant à l’apprenti journaliste Lionel, il devra tôt ou tard prendre position. Lorsqu’une soirée costumée sur le thème « afro-américain » est organisée par des élèves blancs, la situation tend à s’envenimer.

Acteurs : Tessa Thompson, Brandon P Bell , Tyler James Williams, Teyonah Parris, Kyle Gallner, Dennis Haysbert, Brittany Curran, Justin Dobies

Dear White People, Selma, Hope, Annie, Difret... 5 films à ne pas manquer en 2015

2 – SELMA

En s’attaquant à un fait majeur de l’histoire des Afro-Américains, la réalisatrice Ava DuVernay a tapé fort. Avec un casting de haut niveau regroupant David Oyelowo, Oprah Winfrey, Lorraine Toussaint, Cuba Gooding Jr et bien d’autres têtes familières, Selma a séduit le public aux Etats-Unis. Le film en salles à Noël, s’est inscrit dans une réalité tout à fait actuel. En effet 2014 a vu son lot de marches, dans plusieurs villes du pays suite à la mort de Mike Brown à Ferguson, Eric Garner à New York et bien d’autres victimes noires de la brutalité policière.

Nominé dans plusieurs cérémonies prestigieuses, notamment les Golden Globes et les Critics Choice Awards, Selma a réalisé de bonnes audiences dans les salles américaines. Des bruits courrent déjà sur une très probable nomination aux Oscars.

Le film sort en salles le 11 mars prochain en France.

Synopsis
Selma retrace la lutte historique du Dr Martin Luther King pour garantir le droit de vote à tous les citoyens. Une dangereuse et terrifiante campagne qui s’est achevée par une longue marche, depuis la ville de Selma jusqu’à celle de Montgomery, en Alabama, et qui a conduit le président Jonhson à signer la loi sur le droit de vote en 1965.

Acteurs : Tim Roth, Giovanni Ribisi, Lorraine Toussaint, Carmen Ejogo , Cuba Gooding Jr., Alessandro Nivola, Tom Wilkinson, Common, David Oyelowo, Oprah Winfrey

Dear White People, Selma, Hope, Annie, Difret... 5 films à ne pas manquer en 2015

3 – HOPE

Présenté dans la section Semaine de la Critique lors du Festival de Cannes 2014, Hope est le premier long-métrage de fiction du réalisateur français Boris Lojkine. Ce dernier a choisi de poser sa caméra en Afrique et il s’attarde plus particulièrement sur deux migrants africains qui tentent de rejoindre l’Europe entre espoir et grosses galères.
Au vu de la bande-annonce, le travail réalisé par Boris Lojkine semble être de qualité esthétiquement parlant mais aussi très bien documenté. Il ne reste plus qu’à voir comment le réalisateur a choisi d’aborder ce thème d’actualité déjà mis en scène dans plusieurs films de cinéma.
En salles le 28 janvier prochain.

Synopsis
Alors qu’il traverse le Sahara pour remonter vers l’Europe, Léonard, un jeune Camerounais, vient en aide à Hope, une Nigériane. Dans un monde hostile où chacun doit rester avec les siens, ils vont tenter d’avancer ensemble, et de s’aimer.

Acteurs : Justin Wang , Endurance Newton, Dieudonné Bertrand Balo’o , Martial Eric Italien , Henri Didier Njikam , Nabyl Fally Koivogui Richmond N’diri Kouassi, Bobby Igiebor, Dandy Amienoho Osawaru

Dear White People, Selma, Hope, Annie, Difret... 5 films à ne pas manquer en 2015

4 – ANNIE

Alors que certains se demandent si Idris Elba un acteur noir pourrait jouer James Bond, on en oublie presque qu’Annie la petite orpheline la plus célèbre des Etats-Unis est noire pour son adaptation sur grand écran.

C’est la très prometteuse Quvenzhané Wallis qui nous avait ébloui en 2012 dans Les Bêtes du Sud Sauvage qui tient le rôle principal dans cette version de Annie. Aujourd’hui âgée de 12 ans, la petite actrice n’a visiblement rien perdu de sa gouaille.

La comédie musicale mythique de Broadway a été redynamisée en témoigne  cette version du Hard Knock Life de Jay Z que l’on peut entendre dans la bande-annonce… !

Synopsis
Annie est une jeune orpheline de tempérament joyeux qui traîne dans les rues de New York. Abandonnée par ses parents lorsqu’elle était bébé, elle n’est pas eu la vie facile, notamment à l’orphelinat dirigé par la vacharde Miss Hannigan.
Un jour cependant, elle croise le chemin de Will Stacks, candidat à la mairie de la ville. Conseillé par ses collaborateurs, Grace et Guy, il décide de l’accueillir chez lui.

Acteurs : Quvenzhané Wallis, Rose Byrne, Cameron Diaz, Adewale Akinnuoye-Agbaje, Jamie Foxx, Bobby Cannavale, David Zayas, Tracie Thoms

Dear White People, Selma, Hope, Annie, Difret... 5 films à ne pas manquer en 2015

5 – DIFRET

Le réalisateur éthiopien Zeresenay Berhane Mehari a pris des risques en choisissant de mettre en lumière pour son prochain long-métrage le sort de centaines de jeunes filles victime de la tradition. A tel point qu’en septembre dernier son film a été banni en Ethiopie.

Difret qui veut dire « courage » en amharic s’attarde sur le mariage forcé (par le viol et/ou par enlèvement), une pratique encore beaucoup trop répandue en Éthiopie.

Produit par Angelina Jolie, le film est basé sur une histoire vraie qui met en scène le combat d’une jeune fille accusée d’avoir tué son kidnappeur (et futur mari) et son avocate la célèbre Meaza Ashenafi.

En salles le 22 avril 2015

Synopsis
À 3 heures d’Addis Abeba, une jeune fille de 14 ans de retour de l’école est enlevée par un groupe d’hommes à cheval. Devant le danger, Hirut se défend et tue un de ses agresseurs. Un avocate prestigieuse va tout faire pour prouver qu’elle a agit en légitime défense. Les deux femmes vont devoir braver les autorités publiques et essayer de changer les mentalités.

Acteurs : Meron Getnet, Tizita Hagere

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook