• Accueil
  • >
  • MUSIQUE
  • >
  • CHOCOLATE CITY PORTE PLAINTE CONTRE LE RAPPEUR NAS

CHOCOLATE CITY PORTE PLAINTE CONTRE LE RAPPEUR NAS

M.I et Chocolate City ont intenté une action en justice devant la Cour suprême de l’État de New York, affirmant que Nas n’avait pas produit le couplet qu’ils voulaient.

La star nigériane M.I et son label Chocolate City poursuivent en justice la légende de Queenbridge, Nasir Jones

Dans la plainte déposée à la Cour suprême de l’État de New York, Ronnie Goodman, Nas et Mass Appeal Records sont accusés d’avoir escroqué 50 000 dollars au label Chocolate City.

En 2013, Nas et Goodman ont accepté de participer à la réalisation d’un titre de M.I. Selon les termes de leur accord, Nas était censé mentionner « M.I, Chocolate City, le Nigeria, le Queens, la ville natale de New York-NAS, Mandela, Trayvon Martin, et les luttes des Africains et des Afro-Américains » dans son couplet.

Au lieu de cela, Nas n’avait mentionné aucun des éléments que Chocolate City avait demandé.

Le label nigérian a demandé que le rappeur du Queens réenregistre sa partie pour ce titre qui n’est jamais sorti malgré le versement de 50 000 $.

Il ne s’agit pas d’un combat, car Chocolate City et le rappeur M.I restent conciliants vis-à-vis de Nas. Dans leur plainte, ils expriment le désir d’obtenir un couplet conforme aux termes de l’accord conclu avec le « très respecté chanteur de l’industrie du disque», et ce, en «raison de son exceptionnel talent de composition.

Chocolate City Records est un label nigérian co-fondé en 2005 par l’avocat et entrepreneur nigérian Audu Maikori son frère Yahaya Maikori et Paul Okeugo. Généralement considéré comme l’un des labels de disques urbains les plus importants et les plus prospères d’Afrique, Chocolate City est une filiale de Chocolate City Group, l’un des plus grands conglomérats de divertissement en Afrique.

NegroNews

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook