• Accueil
  • >
  • SOCIÉTÉ
  • >
  • COMMENT LES CHEVEUX NATURELS JOUENT UN GRAND RÔLE À LA TÉLÉVISION ?

COMMENT LES CHEVEUX NATURELS JOUENT UN GRAND RÔLE À LA TÉLÉVISION ?

Nous assistons à l’émergence de femmes noires au premier plan à la télévision exhibant des coiffures naturelles.

Pendant des années, les femmes noires ont défié les normes sociétales autour des « cheveux professionnels » au travail, dans les écoles et la culture pop. « Le Cosby Show », « A Different World » et « Living Single » sont quelques-unes séries passés et diffusées qui ont ouvert la voie à des coiffures noires populaires pour se frayer un chemin sur les sitcoms et les drames actuels.

Maintenant plus que jamais, les personnages influants exhibent leurs cheveux naturels dans les séries télévisées et continuent à briser les connotations négatives qui ont suivi les cheveux des femmes noires pendant des années.

D’Issa Rae d’ « Insecure » à « This is Us » de Susan Kelechi Watson, voici huit sériés télévisées actuelles qui changent la donne et célèbrent les cheveux naturels :

1. « This is us » – Beth Pearson & ses filles

Susan Kelechi Watson n’est peut-être pas Milo Ventimiglia ou ne fait partie du clan des trois, mais elle est toujours la favorite des fans jouant Beth Pearson sur « This Is Us ».
Au cours des deux dernières saisons de l’émission, Watson (l’actrice principale) a eu l’occasion de prendre ses propres décisions sur les coiffures que Beth devrait porter au fil des épisodes.

« Je suis tellement heureuse d’avoir eu l’opportunité de mettre ça sur NBC, elle est à la pointe de la diaspora télévisuelle et donne beaucoup de fierté à beaucoup de gens », a-t-elle déclaré à Vulture. « Vous n’avez aucune idée de ce que cela fait pour la conscience et l’estime de soi de tant de gens dans ce pays qui sont si beaux depuis si longtemps qu’on leur a dit que leurs différences ne leur permettaient pas d’être. »

2. Issa Dee d’ « Insecure »

La série HBO d’Issa Rae représente de nombreuses expériences auxquelles font face les femmes noires, il n’est donc pas surprenant que différents types de cheveux soient présents tout au long de la série. Issa Rae a les cheveux de type 4, selon la charte universelle des cheveux qui catégorise les types de cheveux par la texture et la densité à travers les nombres et les lettres (2A correspond aux cheveux ondulés, tandis que le type 4C correspond au cheveux plus épais).
Rae embrassant ses cheveux de type 4 aide à démonter les vues négatives contre les femmes avec des cheveux plus épais et plus courts.

« Issa s’est toujours coiffé avec ses propres cheveux et elle est minimaliste en termes de genre, vous savez, ne pas en faire trop », a déclaré la styliste Felicia Leatherwood au Huffington Post à propos du travail avec les cheveux d’Issa. « Donc j’apprécie vraiment parce que ça me donne l’occasion de lui montrer ce que ses cheveux pourraient être. »

On est loin des cheveux ondulés et bouclés que nous voyons et qui dominent la télévision.

3. Black Lightning’s leading ladies

La nouvelle série de CW a déjà été renouvelée pour une deuxième saison, probablement grâce aux bombes à l’écran tous les mardis. « Black Lightning » présente non seulement des superhéros féminins, mais aussi des femmes dans les STEM, les femmes LGBTQ + et des femmes globalement avec des histoires fortes et détaillées. Anissa Pierce joué par Nafeesa Williams, Jennifer Pierce joué par China Anne McClain, et Lynn Stewart joué par Christine Adams sont des personnages multidimensionnels qui n’ont pas peur de dire ce qu’elles pensent et de se battre pour ce qui est juste. EIles ont montrées beaucoup de styles de tresses ainsi que de cheveux bouclés – tout en se défendant d’hommes mauvais aux côtés de leur père.

« J’adore que nous portions nos cheveux naturels parce qu’il y a des messages là-dedans », a déclaré Williams à Bustle. « Il est important pour les femmes noires d’être ce que nous sommes et de ressembler à ce que nous sommes et de savoir que nous sommes belles. J’espère que les jeunes filles noires pourront voir l’émission marcher de leur côté et être fières de leur apparence. »

4. Missandei de « Game of Thrones »

Tandis que nous jaillissons tous des longs cheveux caucasiens de Daenerys, de la coupe de lutin de Cersie, ou même des boucles luxueuses de Jon Snow, nous devrions également louer Missandei (Nathalie Emmanuel). Elle peut être un personnage mineur pour certains, mais Missandei a fait une percée significative en tant que traducteur et confident de la reine. Elle est non seulement l’un des rares personnages de couleur, mais elle a également eu l’occasion de porter ses boucles à l’écran tout en décrivant Missandei.

« Je pense que mes cheveux sont la première chose par laquelle les gens me reconnaissent », a-t-elle dit à Byrdie. « Et j’en suis contente, parce que je pense que nous sommes tous tellement habitués aux femmes aux cheveux lisses ». 

5. « Josie & Les Pussycats de Riverdale »

Sur le Riverdale CW, nous rencontrons de nouvelles stars comme KJ Apa, Lili Reinhart et Camila Mendes (et n’oublions pas l’enfant star remarquable Cole Sprouse). Mais, tous les mercredis, les spectateurs peuvent découvrir les talents musicaux de Josie et The Pussycat – un trio connu pour ses oreilles de chat, ses reprises et ses cheveux bouclés.

« J’ai sauté de joie lorsque les producteurs de Riverdale m’ont donné le feu vert pour porter mes cheveux naturels à l’écran, ce qui m’a donné la confiance nécessaire pour avancer dans ma vie et ma carrière d’actrice, revendiquant tout ce que je suis » Asha Bromfield Melody Valentine, a écrit dans Flare ». « J’étais sur une émission de télévision à succès et un afro de dingue ! Ce fut l’un des moments les plus heureux de ma vie. »

6. Zoey Johnson de « Grown-ish »

Yara Shahidi est une actrice, militante et bientôt étudiante à Harvard (Michelle Obama a écrit sa lettre de recommandation) – qui se distingue de sa mère Tracee Eliss Ross et montre des coiffures naturelles dans chaque épisode.
Son personnage, Zoey Johnson, navigue à travers son année universitaire et montre qu’il est possible de faire des coiffures différentes (et simples). Elle montre même sa routine capillaire avant de se coucher, ce qui est une chose qu’il manque encore dans de nombreuses émissions de télévision grand public.

« L’émission enseigne vraiment à quoi ressemble la vie de jeune adulte à l’université, et ils ne vont pas simplement se coucher parce qu’ils doivent payer leur coiffure, ou qu’ils ont pris beaucoup de temps pour se coiffer et ils n’ont pas ».
La styliste Tinisha Meeks a dit à Nylon de travailler sur les cheveux de Shahidi pour « Grown-ish ». « Donc, nous montrons tout cela parce que c’est ce qui se passe vraiment. »

7.  « Dear White People » 

La série de Netflix « Dear White People » traite des relations raciales dans une université et suit la vie de sept étudiants. Chaque épisode suit un personnage spécifique, mais il y a beaucoup de thèmes à part des sujets lourds comme le racisme, le sexisme et le classisme. « Dear White People » explore également trois perspectives sur les cheveux naturels.

o Colandrea « Coco » Conners (Antoinette Robertson) a honte de ses cheveux naturels et les cache pour être acceptée par ses pairs ;
o Lionel Higgins (DeRon Horton) porte fièrement son afro tout au long de la série, avant de prendre le contrôle de ses cheveux en les rognant, prenant aussi symboliquement le contrôle de sa sexualité ;
o Samantha White (Logan Browning) essaie de comprendre son identité raciale et ses cheveux jouent un rôle dans la façon dont elle s’identifie – et combien elle se sent divisée entant que bi-raciale ;

« Je suis heureuse que la série explore les différentes couleurs de cela [cheveux naturels] et ne dise pas simplement: « Vous avez les cheveux naturels, vous êtes biens» ou « Vous avez un tissage, vous êtes mauvais ».

8. Vanessa Keefer d’ « Atlanta »

Il ne faut pas être un génie pour découvrir à quel point Atlanta est devenue populaire au cours des trois dernières années. La série FX de Donald Glover a reçu des éloges (et une tonne de récompenses) pour la représentation de ses personnages et comment ils naviguent dans et autour de leurs vies à Atlanta. Glover n’a pas perdu de temps en mettant en évidence l’importance de protéger, travailler et maintenir les cheveux noirs dans le premier épisode de la série. Vanessa (Zazie Beetz) enlevant son foulard et montrant ses cheveux en torsades semble normal pour beaucoup de femmes de couleur, mais c’était quand même quelque chose d’énorme pour les téléspectateurs de la série.

« Et c’était l’idée de Donald, il voulait vraiment faire ça » a-t-elle dit à Jezebel. « J’aime ça parce que quelqu’un qui a grandi avec des cheveux naturels et qui s’occupe de ça tous les jours, ça montre, encore une fois la réalité ».

Nous espérons que ces émissions motiveront les autres à continuer à représenter les différentes coiffures à la télévision.

Source :
https://mashable.com/2018/04/22/natural-hair-television/#tymGa_yJxmqj

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook