• Accueil
  • >
  • SOCIÉTÉ
  • >
  • Chasse aux cybercriminels au Sénégal : cinquante Nigérians arrêtés à Dakar

Chasse aux cybercriminels au Sénégal : cinquante Nigérians arrêtés à Dakar

Dans l’après-midi du samedi dernier, les gendarmes surprennent cinquante (50) cybercriminels présumés à Oakam, un quartier de Dakar. À l’intérieur des appartements, des faux passeports, plusieurs téléphones portables et surtout des ordinateurs. Une soixantaine ont été saisis par les forces de l’ordre. « C’est une équipe très organisée qui a été arrêtée », souligne une source proche du dossier. Une équipe qui a l’habitude des cyber attaques.

Les suspects préparaient une cyber attaque « d’ampleur ». D’après les premiers éléments de l’enquête, le piratage devait cibler l’opérateur Orange Sénégal, qui avait déposé plainte pour « tentative d’intrusion dans un système informatique ». Ce sont les enquêteurs de la section de recherche de la gendarmerie qui ont permis ce vaste coup de filet.

Ces Nigérians, établis au Sénégal seraient en lien avec un piratage ciblant Orange Côte d’Ivoire en juin. Ils auraient détourné l’équivalent de 449 millions de francs CFA, près de 700 000 euros, selon les éléments de l’enquête. Deux autres intrusions informatiques récentes en Sierra Leone seraient également à leur actif. La Police et la Gendarmerie Sénégalaise sont déterminées à démanteler tous les réseaux de cybercriminels qui sévissent dans la capitale Sénégalaise. En effet après Oakam, une nouvelle opération vient d’être menée à Rufisque. De nombreux ordinateurs ont été saisis. L’enquête se poursuit, tous les suspects sont en garde en vue.

Sara Kossonou

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook