• Accueil
  • >
  • SOCIÉTÉ
  • >
  • DES CÉLÉBRITÉS S’UNISSENT POUR SENSIBILISER SUR L’ALBINISME

DES CÉLÉBRITÉS S’UNISSENT POUR SENSIBILISER SUR L’ALBINISME

À 3 jours de la célébration de la Journée internationale de sensibilisation à l’albinisme, 6 artistes haïtiens initient des actions de sensibilisation à l’égard de cette maladie.

À partir depuis samedi dernier, plusieurs billboards érigés un peu partout dans la capitale font apparaître les artistes comme: BelO, BIC, Jimmy Jean-louis, Làlo et RutsheHe transformés en albinos. Pour ces célébrités qui se sont généreusement prêtées à ce trompe-l’œil, il s’agissait de soutenir les efforts de leur ami James Germain, chanteur atteint d’albinisme et sensibiliser les haïtiens albinos et non-albinos à cette condition.
À l’initiative de James Germain, l’agence Wellcom a conçu une campagne de sensibilisation, avec la complicité et la collaboration artistique des agences publicitaires et studios de création de Port-au-Prince. Publigestion, MultiAd, Parkour Studio, Dagmar et Blue Mango ont tous joué le jeu et produit chacun une affiche.
Les afficheurs Atik, Dauphin, Digilab, Digipub, Matrix, Mega Sign, THz, Wyzads et WOW ont offert gracieusement leurs espaces et services et les médias ont accepté de diffuser la campagne et les messages de sensibilisation sur l’albinisme du 10 au 17 juin.
Rappelons que l’albinisme est une maladie rare, non-transmissible, et héréditaire qui existe dans le monde entier, indépendamment de l’appartenance ethnique ou du genre. Dans presque tous les cas d’albinisme, les deux parents doivent être porteurs du gène pour le transmettre, même s’ils ne sont pas eux-mêmes atteignent d’albinisme. L’albinisme est dû à une absence de pigmentation (mélamine) sur les cheveux, la peau et les yeux (albinisme oculo-cutané). Il entraîne une grande sensibilité au soleil et à la lumière vive.
La prévalence de l’albinisme varie dans le monde. On estime qu’en Amérique du Nord et en Europe, une personne sur 20 000 est atteinte d’une forme ou l’autre d’albinisme. Les estimations de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) oscillent entre un cas sur 5 000 et un cas sur 15 000 en Afrique subsaharienne. On ne dispose cependant que de peu de données relatives à la prévalence de l’albinisme par pays.
NegroNews

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook

DailyMotion random video