• Accueil
  • >
  • SPORT
  • >
  • CARLOS TAKAM : «JE NE COMPRENDS PAS LA DÉCISION DE L’ARBITRE»

CARLOS TAKAM : «JE NE COMPRENDS PAS LA DÉCISION DE L’ARBITRE»

Dans un stade de Cardiff rempli de 80 000 personnes samedi dernier, le franco-camerounais Carlos Takam a affiché malgré sa défaite, une surprenante opposition face au nouveau phénomène de la boxe mondiale Anthony Joshua, qui évoluait dans son terroir. Le public de Cardiff qui s’attendait à voir un souffre-douleur se faire expédier en trois reprises, a eu droit à un vrai combat de boxe.

La décision arbitrale intervenue au 10e round permettra à Anthony Joshua de conserver son titre de champion du monde WBA et IBF, à la grande surprise du public et de son adversaire qui a regretté cette décision prise de manière hâtive selon lui. Il a immédiatement exprimé son incompréhension et l’a répété devant les micros pendant que le public sifflait la décision : « L’arbitre m’a stoppé et je ne sais pas pourquoi. J’étais en train d’esquiver. (…) Je respecte les décisions des arbitres mais je ne comprends pas.». Désigné il y a moins de deux semaines pour ce combat après la blessure du challenger officiel, Takam espère bien une revanche dans de bonnes conditions avec le Britannique : «Je veux une revanche car j’ai dû me préparer en douze jours. Je veux le boxer à nouveau. C’est un grand champion. » Un nouveau combat semble peu probable car le clan Joshua espère des adversaires aux noms plus clinquants pour 2018, à l’image de Tyson Fury et Deontay Wilder.

Le vainqueur du soir n’a pas manqué de saluer la prestation de son adversaire et lui témoigner de son respect «Je suis venu pour me battre. Je ne reste pas assis au bord à prendre les décisions. C’était un bon combat jusqu’à l’arrêt de l’arbitre. J’ai le plus grand respect pour Takam. Je n’ai aucun lien avec ce qui se passe chez les arbitres. Ce n’est pas mon job. Je pense que les gens voulaient voir Takam K-O au sol et c’est ce que j’ai essayé de faire.» a déclaré Anthony Joshua.

Carlos Takam déjà de retour sur le sol français, a rassuré être dans de bonnes conditions physiques et se dit pas si marqué que ça par ce combat, malgré une nuit passée sans repos « Pas à cause de l’adrénaline mais à cause des trois contrôles antidopage que j’ai subis, urinaires et sanguins. De trois agences différences. Ils m’ont vidé toute la nuit. Puis j’ai quitté Cardiff, dimanche à 6 heures du matin, pour le vol du retour. ». Une grosse expérience qui saura certainement capitaliser dans ses prochains combats.

NegroNews

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook