• Accueil
  • >
  • ACTUALITÉ
  • >
  • BOXE: AVANT SON GRAND RETOUR TONY YOKA REPREND LES ENTRAÎNEMENTS

BOXE: AVANT SON GRAND RETOUR TONY YOKA REPREND LES ENTRAÎNEMENTS

Un an ferme, c’était la peine d’emprisonnement qu’avait infligée l’agence française de lutte contre le dopage (AFLD) au champion olympique de boxe Tony Yoka, coupable de trois absences à des contrôles inopinés en moins d’un an. Mais le colosse vient de reprendre les entraînements à l’Insep. Le champion olympique 2016 des lourds va se maintenir en forme en attendant de pouvoir remonter sur le ring.

Cette suspension constitue un grand coup d’arrêt dans la carrière professionnelle de Tony Yoka, qui avait signé avec Vivendi un contrat mirifique sur quatre ans en capitalisant sur son titre olympique des super-lourds obtenu à Rio en 2016. A la clé, selon nos informations : 1 million d’euros à la signature et près de 250 000 euros par combat sur quatre ans. L’objectif était de devenir le premier Français champion du monde professionnel des poids lourds.

Suspendu, Yoka, 25 ans, ne pourra plus boxer sous l’égide de la Fédération française mais pourrait boxer à l’étranger, avec une fédération professionnelle ne reconnaissant pas la législation mondiale antidopage.

« On me parle de boxer à l’étranger, mais moi, ça ne m’intéresse pas », avait balayé Tony Yoka le 29 mars sur Infosport +, lors de sa première interview suivant l’annonce de ses trois no-shows (non-présentations). « J’ai toujours dit que je voulais boxer dans mon pays, apporter la première ceinture de champion du monde poids lourds ici. »

Tony Yoka a remporté ses cinq premiers combats professionnels contre des adversaires sans référence au niveau international. Le dernier était l’Anglais David Allen, à la fin de juin, par arrêt de l’arbitre à la 10e reprise.

Mais en attendant le ring, Tony Yoka a repris le chemin de l’entraînement. Il a posté des photos de sa séance à l’Insep sur son compte Twitter. Cette saison s’annonce «pas simple» pour lui puisqu’il ne pourra pas combattre officiellement. Le sixième combat de sa carrière professionnelle attendra. De quoi ralentir la progression de celui parti en «conquête» depuis ses succès chez les amateurs couronnés par l’or olympique à Rio.

VINCINQ ZEROWIT

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook