BOUBACAR, BLESSÉ PAR BALLES DANS UNE COURSE-POURSUITE

Le 26 Janvier 2018, le jeune Boubacar âgée de 19 ans a été blessé par balles par un motard de police à Villeneuve-La-Garenne.

C’est lors d’une course poursuite à la sortie de l’autoroute A86, que la scène s’est déroulée et a fait le tour des réseaux sociaux.

Boubacar explique que c’est après être allé manger avec son copain Jordan que des motards de police les ont suivis en voiture.

Ayant fait de la prison récemment pour un défaut de permis, son copain Jordan qui était le conducteur du véhicule, n’a pas voulu s’arrêter et a accéléré pour fuir au contrôle de la police.

Etant bloqué par un bouchon au feu rouge en voulant prendre la sortie de Villeneuve, le jeune homme est finalement sorti du véhicule en courant, avant d’être interpellé par les deux motards de police. Délaissant son véhicule, Boubacar pris le volant de son ami pour s’évader.

Malheureusement, ce dernier n’a pas pu échapper aux tirs d’un des policiers qui a fait demi-tour pour le poursuivre. Boubacar s’est ainsi pris deux balles ; une à la hanche et une au coude.

Quinze jours après sa sortie de l’hôpital, le jeune homme de 19 ans décida de porter plainte contre le motard de la police.

Lorsqu’on demande à Aboubacar pourquoi il a déposé cette plainte, le jeune homme explique tout simplement que le motard a essayé de le tuer.

« Il n’avait pas à tirer. J’ai mis mon clignotant pour me rabattre. Il est venu vers moi avec son arme en criant « je vais te fumer ». J’ai pris peur et j’ai démarré. C’est humain. Et là, il a vidé son chargeur. On était en pleine journée, il aurait pu me tuer et toucher quelqu’un d’autre. S’il n’y avait pas eu cette vidéo, ça aurait été la parole d’un policier contre la mienne. Là, la vidéo parle d’elle-même… »

Son avocat a alors déposé la plainte contre le motard pour « tentative de meurtre », car d’après ce que le Parisien a consulté, neuf impacts de balles ont été relevés sur la carrosserie de la voiture : sur la vitre avant, la partie inférieure du pare-brise, la vitre arrière.

Quant au motard de police en question, il dément toute tentative de meurtre envers Boubacar.

D’ailleurs il a également porté plainte pour « tentative de meurtre », en accusant Boubacar d’avoir tenté de le tuer en le reversant, bien que le jeune homme ait précisé avoir mis son clignotant à gauche pour se rabattre.

Les réactions sur les réseaux sont vives, et les internautes se révoltent de cet acte qu’ils considèrent de non justifiable, car pour eux le policier aurait très bien pu tirer sur les roues de la voiture.

Dans tous les cas, c’est une affaire de plus qui ne fera qu’augmenter la peur chez la communauté noire de se faire tuer sans raison par des policiers.

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook