• Accueil
  • >
  • SOCIÉTÉ
  • >
  • Le Botswana officiellement reconnu comme le berceau de l’humanité

Le Botswana officiellement reconnu comme le berceau de l’humanité

Une vaste et ancienne région s’étendant du nord du Botswana jusqu’en Namibie et au Zimbabwe pourrait représenter la patrie ancestrale des 7,7 milliards d’habitants présents aujourd’hui sur la planète, ont annoncé lundi des chercheurs. Leur étude, guidée par les données d’ADN maternel de plus de 1 200 personnes indigènes d’Afrique australe, a proposé un rôle central pour cette région dans les débuts de l’humanité, il y a 200 000 ans, et a nourri notre espèce pendant 70 000 ans avant que les changements climatiques ouvrent la voie aux premières migrations.

Les plus anciennes preuves fossiles connues de l’Homo sapiens remontent à plus de 300 000 ans au Maroc. La nouvelle étude suggère que les premiers membres de notre espèce, représentés par les restes du Maroc, n’ont peut-être laissé aucun ancêtre vivant aujourd’hui, ont déclaré les chercheurs.

« Mais c’est ce que nous ignorions jusqu’à ce que cette étude indique exactement où se trouvait cette patrie », a déclaré Vanessa Hayes, généticienne du Garvan Institute of Medical Research et de l’Université de Sydney, qui a dirigé l’étude publiée dans la revue Nature.

L’ancien lac Makgadikgadi a commencé à se disloquer, il y a environ 200 000 ans, donnant naissance à une vaste zone humide peuplée de chasseurs-cueilleurs humains, ont indiqué les chercheurs. « Cela peut être considéré comme une extension massive de la zone humide actuelle du delta de l’Okavango », a déclaré Axel Timmermann, physicien spécialiste du climat à l’Université nationale de Pusan ​​en Corée du Sud.

« Notre étude fournit les premières preuves quantitatives et bien datées que les changements climatiques imputés par le passé ont provoqué des événements migratoires humains majeurs, qui ont ensuite conduit au développement de la diversité génétique et finalement à l’identité culturelle, ethnique et linguistique », a ajouté Timmermann.

Awa Traoré

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook