BOOBA DIT SES QUATRE VÉRITÉS À DAMSO

Cette fois, c’est officiel, le rappeur Damso l’a confirmé : c’est terminé avec Booba !

Suite à cette décision du rappeur Damso, Booba a exprimé via son compte Instagram sa colère.

En effet, le rappeur Damso devenu populaire a décidé de voler de ses propres ailes maintenant et décide de ne plus faire partie de l’écurie 92I. Vendredi dernier, le jeune rappeur de 26 ans s’est exprimé pour la première fois sur son départ dans une interview accordée à Trace FM. Damso a alors assuré qu’il ne s’était pas passé « grand-chose » entre lui et Booba, que son contrat était fini et qu’il était, surtout, fatigué par l’industrie musicale et souhaitait faire une petite pause.

Désabusé ou vexé, cela n’a pas été du goût du duc de Boulogne qui on l’imagine est déçu de perdre l’une des nouvelles têtes d’affiche du courant musical le plus populaire dans l’Hexagone. Il a Réagi très rapidement sur Instagram en donnant sa version des faits.

« Ce qu’il s’est réellement passé c’est que t’as pris la grosse tête », l’interpelle le duc de Boulogne, qui l’accuse notamment de « prendre des décisions foireuses », comme celle d’avoir décidé par lui-même la date de sortie de son album, et ce sans même prévenir ses producteurs. Il lui reproche également d’avoir travaillé avec l’un de ses rivaux, Joeystarr.

« Le problème aussi c’est que tu n’es pas loyal jusqu’au point de collaborer avec Joeystarr, qui est clairement notre ennemi, pour sortir un court-métrage foireux et tu es un lâche », ajoute Booba. « Arrête avec ton petit air innocent, t’es une merde. Et aussi ta chanson sur les pédophiles Julien qui est à vomir mais que tu as tenu à laisser dans ton album. Tu vas voir ce que c’est de voyager à contre-courant dans les eaux troubles. » Déclare-t-il.

Pour rappel, c’est depuis 2014 que le « Duc » de Boulogne a repéré le Belge et l’a pris sous son aile, les deux hommes débute une collaboration régulière et fusionnelle.

En 2015, Damso fait une entrée fracassante dans les casques du grand public rap grâce à un couplet devenu culte lâché sur « Pinocchio », de Booba. A suivi les featurings sur « Paris c’est loin » et plus récemment « 113 », mais surtout trois albums du Bruxellois sortis sur le label 92I du Duc : « Batterie faible » (en 2016), « Ipséité » (2017) et plus récemment « Lithopédion » (2018).

Trois disques qui ont fait du rappeur de Bruxelles un poids lourd incontournable sur la scène rap et même musicale au sens large, en témoigne sa première place au classement mondial sur Spotify pour la sortie de son dernier projet, devant tous les artistes américains, à l’image de Cristina Aguilera qui sortait le sien au même moment. Aussi trois albums, qui était le contrat signé par Damso avec le 92I.

Opri Avérroèse Kalet

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook