• Accueil
  • >
  • SPORT
  • >
  • Bilan du sport africain : Les 3 gros succès de 2019

Bilan du sport africain : Les 3 gros succès de 2019

Du football au rugby en passant par l’athlétisme, beaucoup de sportifs africains ont marqué l’année en réalisant des performances remarquables. Retour sur les trois grands exploits du continent.

1 – Athlétisme : Eliud Kipchoge, un chrono pour l’histoire

Avec un chrono de 1h 58 : 40 le 12 octobre à Vienne (Autriche), l’athlète kényan Eliud Kipchoge déjà détenteur du record du monde en 2h 01 : 39 en 2019 est devenu le tout premier homme à parcourir les 42 kilomètres du marathon en moins de deux heures. Un record mondial non homologué par la fédération internationale d’athlétisme (IAAF) en raison des conditions particulières de cette course. Le marathonien  de 35 ans au palmarès hors norme a remporté ce mois de décembre le prix de la personnalité sportive de l’année de la BBC. Il avait par ailleurs été récompensé pour son année exceptionnelle par l’IAAF en novembre dernier. Un titre déjà remporté en 2018 après une saison exceptionnelle.

2 – Rugby : l’Afrique du Sud sur le toit du monde

Et de 3 pour l’Afrique du Sud ! Les Springboks ont fait exploser l’Angleterre en finale du Mondial de rugby le 2 novembre (32-12) pour décrocher le troisième sacre de leur histoire après 1995 et 2007. Cette victoire clôture un parcours quasi parfait des Sud-Africains, qui avaient entamé la Coupe du monde par une défaite, 13-23, face aux All Blacks, avant de monter en puissance au cours des six semaines du Mondial, commencé le 20 septembre.

3 – Basketball : Serge Ibaka et Pascal Siakam, champions de la NBA

Serge Ibaka et Pascal Siakam, un Congolais et un Camerounais, sont champions NBA après avoir fortement contribué pour les Toronto Raptors – la première équipe canadienne équipe non-américaine à remporter la finale de la NBA. Les Raptors ont battu Golden State Warrios, doubles tenants du titre (114-110). Auteur de 26 points, 10 rebonds et 3 passes décisives, l’ailier camerounais Pascal Siakam a inscrit son nom au palmarès le plus glorieux au monde sous les couleurs des Raptors de Toronto. Le pivot congolais Serge Ibaka n’a pas été en reste en inscrivant 15 points avec 3 rebonds et 2 passes. Au-delà de ce succès historique des Raptors de Toronto, l’Afrique est honorée avec cinq joueurs sacrés champions NBA 2019 dont l’assistant coach Patrick Mutombo de RDC, le président des opérations basketball, le Nigérian Masai Ujiri et son compatriote nigérian OG Anunoby.

 

Prince Khalil

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook

DailyMotion random video