LA BEI FINANCE TROIS PROJETS AFRICAIN

Trois projets d’infrastructures Africain d’un montant de 495 millions d’euros ont été financés par la Banque européenne d’investissement (BEI). Annonce faite mardi 18 décembre lors du Forum de haut niveau Afrique-Europe qui s’est tenu à Vienne, en présence de chefs d’Etat et de gouvernement d’Afrique et d’Europe.

Selon le media Ecofin, cet investissement en faveur des projets africain se fera dans les domaines du transport durable, de l’énergie propre et l’accès à l’internet en Afrique.

Selon le media Ecofin, cet investissement en faveur des projets africain se fera dans les domaines du transport durable, de l’énergie propre et l’accès à l’internet en Afrique.

À hauteur de 350 millions d’euros, le premier projet financé par l’institution financière des Etats membres de l’Union européenne, concerne la modernisation des 44 km de la ligne 1 du métro du Caire. Il s’agit de l’un des réseaux de métro les plus empruntés au monde, avec plus de 2,6 millions d’usagers par jour. Une fois terminée, cette modernisation permettra d’augmenter de 40 % la capacité de transport de passagers et d’améliorer la fiabilité opérationnelle.

130 millions d’euros a été consacré au second projet pour l’interconnexion électrique entre la Guinée et le Mali, qui constitue un maillon essentiel du système d’échanges d’énergie électrique ouest-africain. Ce projet permettra un accès fiable aux énergies renouvelables aux habitants de quatre pays et l’électrification de milliers de personnes vivant dans des régions rurales en Guinée.

Par ailleurs, la BEI va, décaisser 15 millions d’euros  pour appuyer les investissements réalisés par un opérateur de télécommunications privé pour raccorder des régions qui ne disposent pas actuellement d’un accès Internet à haut débit en Afrique de l’Est. Il s’agit de l’installation d’un  nouveau réseau de fibre optique, long de 4 850 km, au cours des deux prochaines années. Ce réseau transformera les communications pour quelque 9 millions de personnes au Kenya, au Rwanda, en Ouganda, en Zambie et en République démocratique du Congo.

« Les transports durables, les énergies propres et les réseaux de communication sont des défis communs à l’Europe et à l’Afrique. En collaborant, nous pouvons améliorer les conditions de vie de millions de personnes. Les trois projets signés ce jour le prouvent une fois encore », a déclaré le président de la BEI, Werner Hoyer.

Marie Yvonne Akre

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook

DailyMotion random video