• Accueil
  • >
  • ACTUALITÉ
  • >
  • BALOTELLI: « MOI CAPITAINE ? CE SERA UN SIGNAL FORT POUR LES IMMIGRÉS AFRICAINS »

BALOTELLI: « MOI CAPITAINE ? CE SERA UN SIGNAL FORT POUR LES IMMIGRÉS AFRICAINS »

Mario Balotelli voulait depuis quelques mois, un geste fort pour lutter contre un certain racisme toujours présent chez des supporters en Italie. L’attaquant de Nice avait directement fait référence à une banderole déployée lors du match amical contre l’Arabie Saoudite en Suisse. « Mon capitaine est de sang italien », des propos qui ont interpellé et agacé le buteur de 27 ans. Pour y répondre, l’ancien joueur de l’AC Milan a eu une petite idée en tête : porter le brassard de capitaine lors du match amical face aux Pays-Bas, joué à Turin quelques mois plutôt. « Être capitaine ne changerait pas grand chose pour moi, mais ce serait un signe fort contre le racisme dans le pays », a indiqué Super Mario.

«C’est un discours compliqué. Je le vis depuis petit. Aujourd’hui je ne pense pas que ce soit du vrai racisme, juste de la jalousie. Ça fait mal mais ce serait bien que l’Italie devienne comme la France ou l’Angleterre sur ces sujets. Il faut se réveiller. Pour le brassard, ça ne changera rien de fondamental. Je suis là pour marquer des buts et peux être un exemple même sans brassard. Pour les immigrés africains en revanche, ce sera un signal fort», déclare t-il.

À l’heure où l’Italie connaît de sérieux troubles politiques, Balotelli a souhaité donc bien envoyer un message. « Je peux donner l’exemple même sans le brassard. Mais me le donner pourrait être un signe fort pour tous les immigrés qui verraient quelqu’un comme moi, d’origine africaine, devenir capitaine de l’Italie. »

Mais le match joué depuis des mois, n’a pas eu la chance de voir un certain Balo comme capitaine de l’équipe italienne et c’était le nul (1-1) qui avait séparé les deux formations.

VINCINQ ZEROWIT

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook