BALLON D’OR: UN AFRICAIN PARMI LES 30 NOMMÉS

Un seul Africain est présent dans la liste des 30 nommés pour le Ballon d’Or 2018. Sadio Mané, né le 10 avril 1992 à Sédhiou au Sénégal, est un footballeur international sénégalais qui évolue au poste d’ailier gauche au sein du club anglais du Liverpool FC. En rejoignant donc pour une deuxième année consécutive, le rang des Eto’o, Drogba et autre Weah, le sénégalais, avait déjà eu l’honneur de figurer au tableau des trente nommés pour le Ballon d’Or l’an passé. Il avait finalement terminé au 23e rang.

16 joueurs africains, dont Mané lui-meme, ont déjà connu pareille récompense. Le premier se nomme George Weah, en 1995, quand le Ballon d’Or a ouvert ses frontières au-delà de l’Europe pour tout joueur évoluant dans un club européen. Première nomination, donc, et premier succès pour celui qui avait porté cette année-là les maillots du PSG et du Milan. Le Libérien est d’ailleurs à ce jour le seul joueur africain à avoir soulevé le Ballon d’Or FF. Encore présent en 1996, il avait dû se contenter de la douzième place, juste derrière le Nigérian Nwankwo Kanu.

Mais si mister Georges bat le record du seul africain a avoir remporté le ballon d’or, Deux autres joueurs du continent se partagent le nombre record de présences parmi les nommés pour le prestigieux trophée. Il s’agit de Samuel Eto’o et Didier Drogba (8), loin devant Yaya Touré (5) et les autres. Hormis donc le président du Libéria, celui qui a été le mieux classé à ce jour est d’ailleurs Drogba, quatrième en 2007, quelques mois après avoir notamment fini meilleur buteur de Premier League et deuxième meilleur réalisateur en Ligue des champions avec Chelsea.

Si l’on se penche sur l’âge des nommés de cette année, la moyenne est légèrement supérieure à 28 ans. Cristiano Ronaldo, du haut de ses 33 ans et avec sept mois de plus que Luka Modric, est le plus vieux des joueurs en course pour cette récompense. A l’inverse, Kylian Mbappé (19 ans) est évidemment le plus jeune. Et les deux font partie des favoris. L’égyptien Mohamed Salah en faisant aussi son entrée dans ce classement des 30 meilleurs joueurs de 2018, pourrait bien être le deuxième os dans les gorges de Ronaldo, hormis Mbappé.

Tous les nommés africains pour le Ballon d’or:

Nommés huit fois :
Didier Drogba (Côte d’Ivoire) : 17e en 2004, 14e en 2005, 8e en 2006, 4e en 2007, 21e en 2008, 9e en 2009, 9e en 2010, 8e en 2012.
Samuel Eto’o (Cameroun) : 15e en 2004, 10e en 2005, 6e en 2006, 30e en 2007, 17e en 2008, 5e en 2009, 12e en 2010, 8e en 2011.

Nommé cinq fois :
Yaya Touré (Côte d’Ivoire) : 28e en 2009, 12e en 2012, 12e en 2013, 14e en 2014, 12e en 2015.

Nommés deux fois :
Pierre-Emerick Aubameyang (Gabon) : 11e en 2016, 21e en 2017.
Michael Essien (Ghana) : 22e en 2005, 24e en 2007.
George Weah (Liberia) : 1er en 1995, 12e en 1996.

Nommés une fois :
Emmanuel Adebayor (Togo) : 12e en 2008.
Papa Bouba Diop (Sénégal) : 21e en 2002.
El-Hadji Diouf (Sénégal) : 21e en 2002.
George Finidi (Nigeria) : 21e en 1995.
Asamoah Gyan (Ghana) : 18e en 2010.
Victor Ikpeba (Nigeria) : 32e en 1997.
Fred Kanouté (Mali) : 11e en 2007.
Nwankwo Kanu (Nigzeria) : 11e en 1996, 23e en 1999.
Sadio Mané (Sénégal) : 23e en 2017.
Anthony Yeboah (Ghana) : 23e en 1995.

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook