AUSTRALIE: ARNAQUE SUR UNE FAUSSE PAGE «BLACK LIVES MATTER»

Une enquête de la CNN a révélé un réseau d’arnaque sur Facebook. En 2015, Ian Mackay aurait ouvert une centaine de faux sites Internet relatifs aux droits des Noirs et collecter des milliers de dollars.

Le mouvement afro-américain « Black Lives Matter » en français (« Les vies des Noirs comptent ») se mobilise contre la violence ainsi que le racisme systémique envers les Noirs .

Depuis 2015 Ian Mackay, vice-président du National Union of Workers (NUW) a créé et géré une fausse page relative au mouvement des Noirs.:« Black Lives Matter ». Cette fausse page compte 700.000 abonnés alors que la page officielle du mouvement n’en compte que la moitié.

Membre de la direction du syndicat national des travailleurs australiens (NUW) Ian aurait ouvert plus de 100 sites relatifs à la défense des droits des Noirs tels que « blacklivesnews.com, blackkillingsmatter.com et backfists.com ». L’un des sites, blackpowerfist.com, était un forum de discussion qui encourage au don monétaire. L’homme, un blanc s’est fait 100.000 dollars dont une partie a été reversée sur des comptes bancaires australiens.

Ian Mackay, a été suspendu après qu’une enquête de la chaîne américaine CNN a révélé qu’il était à l’origine de cette escroquerie sur Facebook.

Un porte-parole de Facebook a déclaré : « Nous avons enquêté sur cette situation dès que [nous en avons eu connaissance], et désactivé l’administrateur de la page. » « Nous continuons d’examiner la situation et prendrons les mesures nécessaires conformément à nos politiques. »

Comme quoi l’arnaque n’est pas seulement Béninois et ce n’est pas une affaire de sang humain ou de fétiches KINNINSI.

Facebook doit revoir ces mesures de sécurité.

DUNAMIS ADJIGO

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook