• Accueil
  • >
  • SOCIÉTÉ
  • >
  • AU CAMEROUN, CAMRAIL S’ENGAGE DANS LA FORMATION DES JEUNES !

AU CAMEROUN, CAMRAIL S’ENGAGE DANS LA FORMATION DES JEUNES !

L’éducation des jeunes, un sujet qui fait polémique dans de nombreux pays d’Afrique. Et pour cause, un manque d’infrastructures condamne une partie des jeunes à l’arrêt des études, ou encore plus évident, l’inadaptation des formations proposées avec les besoins réels des entreprises. Même au sein des pays développés, certaines formations sont remises en cause, parce qu’il est très difficile de trouver un emploi dans ces domaines d’études.

Au Cameroun, la filiale de Bolloré et concessionnaire du chemin de fer, Camrail, a compris l’essence de cette problématique, et a décidé d’accompagner les jeunes dans l’apprentissage des métiers du secteur ferroviaire. C’est donc dans la suite logique de son intention que la Camrail a signé le 10 mai dernier à Douala une convention de partenariat avec le Centre de formation professionnelle et continue De la Salle (Cfpc-Dls). Didier Vandenbon, le directeur général de Camrail, a indiqué dans les lignes de O Cameroun, qu’il s’agit là « d’un signal fort de la politique des ressources humaines, mise sur pied par l’entreprise, qui vise à pérenniser le savoir-faire en la matière. Que ce soit dans la maintenance du matériel et des installations fixes, les systèmes d’informations, le transport (trafic et traction)… ».

Un signal fort qui doit être entendu par de nombreuses autres entreprises. Former les jeunes aux métiers et compétences réelles dont les entreprises ont besoin. Et Camrail l’a bien compris, puisque ce sont 100 millions de FCFA que l’entreprise investit chaque année pour la formation des jeunes. De son coté, le responsable du Cfpc-Dls, explique que « L’avantage de cette convention, c’est que nous n’allons pas former des chômeurs. Mais des jeunes qui vont intégrer immédiatement le monde de l’emploi, après leur formation ». Et c’est une bonne chose, plutôt que de former de jeunes qui seront des chômeurs diplômés.

NegroNews

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook