• Accueil
  • >
  • SPORT
  • >
  • Athlétisme : Eliud Kipchoge, premier homme à réaliser un marathon en moins de 2 heures

Athlétisme : Eliud Kipchoge, premier homme à réaliser un marathon en moins de 2 heures

Eliud Kipchoge est devenu le premier athlète à effectuer un marathon (42,195 kilomètres) en moins de deux heures, franchissant le cap 20 secondes plutôt. Le Kenyan, âgé de 34 ans, a parcouru samedi matin les 42,2 km en une heure, 59 minutes et 40 secondes dans le Défi Ineos 1:59 à Vienne, en Autriche.

« Pas de limite humaine »

Il ne sera toutefois pas reconnu comme le record du monde de marathon officiel, car il n’était pas en compétition ouverte et il a fait appel à une équipe de « lièvres » en rotation.

« Cela montre qu’il n’y a pas de limite humaine », a affirmé Kipchoge. « Maintenant, je l’ai fait, je m’attends à ce que plus de gens le fassent après moi ».


Le champion olympique – qui détient le record du monde de marathon officiel à 2:01:39, établi à Berlin en 2018 – a perdu 25 secondes lors d’une précédente tentative sur le circuit du Grand Prix d’Italie à Monza en 2017.

Sachant qu’il était sur le point de marquer l’histoire, les « lièvres » se sont retirés progressivement pour laisser Eliud Kipchoge filer seul sur la ligne, sous les ovations d’une foule nombreuse dans la capitale autrichienne.

Un record historique

Le vainqueur à quatre reprises du marathon de Londres a embrassé sa femme, un drapeau kényan et s’est fait harceler par ses stimulateurs cardiaques, dont beaucoup des meilleurs coureurs de moyenne et longue distance du monde.

Kipchoge, qui a comparé l’exploit au premier homme sur la Lune dans la préparation de l’événement, a déclaré qu’il avait écrit l’histoire tout comme le Britannique Sir Roger Bannister en courant le premier mile en quatre minutes en 1954.

« Je me sens bien. Après que Roger Bannister soit entré dans l’histoire, il m’a fallu encore 65 ans. J’ai essayé, mais je l’ai fait », a déclaré le Kényan. « Cela montre la positivité du sport. Je veux en faire un sport propre et intéressant. Ensemble, lorsque nous courons, nous pouvons en faire un monde magnifique ».

Stéphane BAI

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook