• Accueil
  • >
  • POLITIQUE
  • >
  • APRÈS ROME, ANKARA DEMANDE À PARIS DE RÉPONDRE DE SES CRIMES EN AFRIQUE

APRÈS ROME, ANKARA DEMANDE À PARIS DE RÉPONDRE DE SES CRIMES EN AFRIQUE

Les autorités françaises devraient faire face à des violations des droits humains et à des meurtres dans lesquels elles auraient été impliquées, du Cameroun à l’Algérie, a déclaré le 11 février dernier le porte-parole du parti au pouvoir en Turquie.

Après l’Italie, qui a demandé à la France de prendre ses responsabilités relativement à la faillite économique de l’Afrique qui ne peut pas se développer à cause de la monnaie coloniale, le Franc CFA, c’est au tour de la Turquie d’adresser une pique au pays de Macron, au sujet des crimes commis directement ou indirectement par Paris.

Le vice-président et porte-parole du Parti Justice et Développement, Omer Celik, n’a pas ménagé ses propos à l’endroit de Paris, au cours de la conférence de presse qu’il a tenu, en février dernier, à l’issue de la réunion du Conseil exécutif central de son groupement politique à Ankara, en Turquie.

« Faire face à l’histoire est essentiel pour la France, a-t-il affirmé. Ce que la France devrait faire face juridiquement, du Cameroun à l’Algérie, sont les actes de violation des droits de l’homme et les meurtres commis par les autorités françaises ».

« Ce qui est tragique, ce sont les propos du [président français Emmanuel Macron] sur le fait de faire face à l’histoire. Faire face à l’histoire doit être un terme qui devrait être utilisé dans un autre sens pour la France », a souligné le dignitaire du régime turc.

« Alors que les crimes commis par les autorités françaises sont évidents, se cacher derrière un terme comme » faire face à l’histoire « est le résultat d’une approche de lobbying de Macron, qui est en pleine tourmente politique », a ajouté le porte-parole de l’AKP, faisant référence au tweet de Macron sur l’arménien de 1915 événements.

NN

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook