• Accueil
  • >
  • MODE
  • >
  • APPROPRIATION CULTURELLE : STELLA McCARTNEY PROVOQUE LA POLÉMIQUE AVEC SA NOUVELLE COLLECTION

APPROPRIATION CULTURELLE : STELLA McCARTNEY PROVOQUE LA POLÉMIQUE AVEC SA NOUVELLE COLLECTION

Ce lundi 02 octobre, pour la présentation de sa collection printemps-été 2018 à la fashion week de Paris, Stella McCartney a choisit de mettre un accent particulier sur la mode Africaine qui suscite de plus en plus d’intérêts parmi les grands stylistes et couturiers. Effet de mode ou réelle volonté d’attirer les regards sur les richesses culturelles de l’Afrique, l’on peut se poser des questions avec l’effectif très réduit des mannequins noires dans ce défilé, un paradoxe source de controverses.

Berceau de l’humanité et terre de grandes civilisations, les richesses culturelles Africaines n’ont jamais cessé par leur originalité et singularité, de fasciner les peuples du monde. Avec leur parfum d’universalité, elle deviennent de plus en plus source d’inspiration pour de grands noms de la mode du côté de l’occident, qui essayent de s’en approprier tant bien que mal comme ça été le cas pour Stella McCartney. L’appropriation bien intentionnée peut parfois être une bonne chose. Le problème, c’est que les stylistes ont la fâcheuse tendance à présenter leurs emprunts comme des créations originales, ignorant exprès le passé historique des peuples dont ils profitent des valeurs culturelles, illustration avec le cas de cette collection printemps-été 2018 de Stella McCartney qui incluait très peu de mannequins noires.

Stella McCartney avait déjà suscité la controverse en Afrique à l’occasion d’un shooting de mode délibérément réalisé dans les endroits les plus malfamés de Lagos en mai dernier pour la collection Stella By. Pour beaucoup, le résultat ne donnait pas une bonne image de la capitale nigériane, ni de l’Afrique en général. Cette nouvelle collection vient donc jeter du sel sur une plaie encore à vif.

NegroNews

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook