ANGOLA: PLUS DE 380 000 CONGOLAIS EXPULSÉS

Le gouvernement angolais a en un mois expulsé des centaines de milliers de migrants dont la plupart sont originaires de la République démocratique du Congo et vivaient sur le sol angolais depuis plusieurs années.

Pour Pedro Sebastiao, ministre d’‘État et chef de la sécurité présidentielle, le but de l’opération est de lutter contre le trafic illégal de diamants qui sévit principalement dans une région du pays qui se présente comme un no man’s land.

“Ce territoire semblait être un no man’s land – tout le monde exploitait illégalement les diamants sans aucun revenu pour le peuple, et c’est pourquoi le gouvernement a pensé qu’il était nécessaire de mener cette opération aussi longtemps que nécessaire afin de stabiliser la région et le pays”

A déclaré Pedro Sebastiao qui a également fait savoir que des diamants ont été saisi et dont la valeur a été estimée à plus d’un million de dollars.

Certains congolais ont fait savoir qu’ils ont été expulsés involontairement de manière brutale ce qui entraîné des pertes en vies humaines. Cette version des faits est opposée à celle du ministre d’État qui a fait savoir que tous les migrants ont volontairement quitté le pays.

Les autorités congolaises se sont indignées face à cette situation dont ont été victimes ces congolais dans un pays africains. .

Dah Minwicodji

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook