• Accueil
  • >
  • POLITIQUE
  • >
  • ANGOLA : ISABEL DOS SANTOS LIMOGÉE DE LA COMPAGNIE PÉTROLIÈRE NATIONALE

ANGOLA : ISABEL DOS SANTOS LIMOGÉE DE LA COMPAGNIE PÉTROLIÈRE NATIONALE

Un mois et quatorze jours très précisément après sa prise de fonction, le nouveau chef de l’Etat Angolais Joao Lourenço qui a succédé à José Eduardo dos Santos, vient de prendre une décision forte, allant justement dans le sens des promesses faites, parlant de la relance de l’économie pendant sa campagne électorale. Il a décidé de « relever de leurs fonctions les membres du conseil d’administration » de la Sonangol, a indiqué la présidence dans un décret diffusé à la presse ce 15 novembre. En d’autres termes, Isabel dos Santos, fille de l’ex-chef de l’Etat José Eduardo dos Santos et symbole du népotisme reproché à son régime, ne dirige plus cette entreprise.

Surnommée la « princesse », Isabel dos Santos, 44 ans, avait pris en 2016 la direction de la compagnie, en grande difficulté financière depuis la chute des cours du pétrole il y a trois ans. La nomination de celle que le magazine américain Forbes présente comme la femme la plus riche d’Afrique avec une fortune estimée à 3,4 milliards de dollars a suscité de très vives critiques des adversaires de son père, accusé d’avoir privatisé l’économie du pays au bénéfice d’une poignée de proches.

Isabel dos Santos sera remplacée à la tête de la Sonangol par l’ancien secrétaire d’État au Pétrole, Carlos Saturnino, selon le décret présidentiel. Un décret qui donne certainement à la femme la plus riche d’Afrique, l’opportunité de s’occuper de ses affaires personnelles.

NegroNews

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook