• Accueil
  • >
  • POLITIQUE
  • >
  • ALLEMAGNE : MACRON INTERPELLÉ PAR DES MANIFESTANTS TOGOLAIS

ALLEMAGNE : MACRON INTERPELLÉ PAR DES MANIFESTANTS TOGOLAIS

ALLEMAGNE : MACRON INTERPELLÉ PAR DES MANIFESTANTS TOGOLAIS

Le président français Emmanuel Macron était à Aachen, en Allemagne ce jeudi 10 mai 2018 pour une réunion avec certains dirigeants de l’Union européenne . Mis au courant du déplacement du président français, Les Togolais de la diaspora sont sortis nombreux pour interpeller Macron sur la crise sociopolitique dans leur pays.

La présence de Macron et de quelques chefs d’États et de gouvernement européens à Aachen en Allemagne ce jeudi n’était pas seulement dans le but de « dépoussiérer l’Union européenne mais aussi pour consolider cette Union et resserrer les rangs entre les pays membre face à l’adversité plus grandissante,des autres puissances »., mais aussi pour l’Union, l’occasion de décerner « Karlpreis », le « Prix Karl » à l’illustre invité Macron pour son engagement en faveur de l’Europe.

En parlant d’occasion, ce fut pour les Togolais aussi l’occasion de réclamer encore une fois la libération de leur pays sous le joug de la famille Gnassingbé cautionnée par le pays de Emmanuel Macron. « Bien que nous ne soyons pas fixés sur le programme de cette visite-surprise du Président français en territoire allemand, nous avons néanmoins décidé de dépêcher dans la ville-hôte ceux de nos compatriotes qui pouvaient y faire le déplacement » a déclaré un des participants.

Personne ne s’attendait à leur arrivée mais le groupe des Togolais, sous un ciel clément, a réussi à attirer l’attention de Macron sur eux grâce à leurs voix sonores que l’on dirait portées sur des mégaphones. Éloignés de l’escorte ils sont quand même parvenus à interpeller le Président français sur la sourde oreille qu’il fait à propos de la crise togolaise.La surprise était de taille, Macron et sa suite ont été obligés de porter leur attention sur cette foule à cet appel émouvant pendant quelques minutes.

DUNAMIS ADJIGO

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook