• Accueil
  • >
  • POLITIQUE
  • >
  • ALGÉRIE : DES ÉTUDIANTS MANIFESTENT CONTRE UN CINQUIÈME MANDAT DE BOUTEFLIKA

ALGÉRIE : DES ÉTUDIANTS MANIFESTENT CONTRE UN CINQUIÈME MANDAT DE BOUTEFLIKA

Des dizaines de milliers d’étudiants algériens ont participé aux manifestations contre la décision du président Abdelaziz Bouteflika, âgé de 81 ans, de briguer un cinquième mandat.

Dans la capitale, Alger, il y a eu de brèves échauffourées avec la police qui a tiré des gaz lacrymogènes. Selon des informations, de nombreux autres étudiants ont évité de se confronter à la police en se rassemblant sur le campus d’Alger et d’autres villes.

C’était la cinquième journée consécutive de manifestations organisées pour s’opposer au projet de M. Bouteflika de prolonger son règne de 20 ans. C’est cependant la première à avoir été couverte par des médias d’État. Les observateurs disent que l’actuel président algérien est susceptible de remporter le vote prévu pour le 18 avril.

Les manifestations ont eu lieu sous la bannière « Pas à mon nom » après que 11 syndicats d’étudiants eurent exprimé leur soutien à Bouteflika. Ils ont également demandé des mesures gouvernementales pour créer des emplois dans un pays où plus de 30% des moins de 30 ans sont au chômage.

Le président, qui utilise un fauteuil roulant, a rarement été vu en public depuis son accident vasculaire cérébral en 2013. Malgré la rare manifestation de dissidence publique, le directeur de campagne du président a annoncé qu’il déposerait officiellement les documents pour sa réélection le 3 mars.

Des manifestations ont également été signalées dans les villes d’Annaba, Constantine, Ouargla et Tizi Ouzou, toutes situées à l’est d’Alger, selon le site internet de la TSA.

Le président n’a pas directement abordé les manifestations. Son bureau a annoncé qu’il se rendrait en Suisse dimanche pour des examens médicaux de routine.

Stéphane BAI

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook