ALEXIS CORBIÈRE DÉFEND DANIÈLE OBONO

La France est finalement un drôle de pays. Un pays qui se targue d’être la terre des droits de l’Homme, mais dans lequel, ces droits ne sont reconnus qu’à certains. Ce mercredi, Danièle Obono, fraîchement élue députée de la France insoumise dans la 17e circonscription de Paris, était invitée dans l’émission des « Grandes Gueules » sur RMC. Suite à la polémique et aux attaques racistes nées de cette émission, du fait qu’en 2012, l’intéressée avait signé une pétition pour prendre la défense du groupe toulousain ZEP, attaqué pour un titre baptisé « Nique la France », Alexis Corbière a décidé de s’en prendre directement aux journalistes concernés de RMC. ‎

Les messages de sympathie ont été nombreux à l’endroit de la députée franco-gabonaise, mais pour Alexis, la pilule était bien trop grosse pour passer ainsi. Celui ci a clairement dit son mépris à l’encontre de la manoeuvre de la radio, dont le caractère raciste était à peine masqué. « Elle n’a jamais dit ‘nique la France’. Ce sont des propos qui ne sont pas les siens, vous avez voulu la délégitimer » a t-il lancé. Pour ce dernier, la France s’est de tout temps structurée autour d’artistes assez contestataires, il n’a d’ailleurs pas hésité à rappeler « Renaud, que j’admire, chantait ‘votre République moi je la tringle' ».

L’échange était pour le moins, assez houleux, la gêne palpable du côté de la radio, bien que celle-ci s’est défendue pour la forme et avec énormément de maladresse.

De son côté, l’homme fort de « la France insoumise », Jean-Luc Mélenchon, s’est exprimé via son compte facebook en ces termes, « Amitié, affection et respect pour le sang-froid de Danièle Obono, députée de Paris, agressée sur les plateaux de télé par des chiens de garde médiatiques qui ne se rendent même plus compte que leur machisme est teinté d’une forme de racisme insupportable. Solidarité avec elle face au déchaînement de haine venant de l’extrême droite ainsi déclenché par les employés des neuf milliardaires qui contrôlent 90 % de la presse », avant d’ajouter plus loin, « Il est inouï de voir un média provoquer délibérément le déclenchement d’une telle vague raciste ».

Elle est bien difficile la vie au pays des droits de l’Homme.

NegroNews

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook