• Accueil
  • >
  • ACTUALITÉ
  • >
  • AFRIQUE: UN RETOUR DE CROISSANCE EN 2017 SELON LA BANQUE MONDIALE

AFRIQUE: UN RETOUR DE CROISSANCE EN 2017 SELON LA BANQUE MONDIALE

Ce mercredi, la banque mondiale a publié son rapport bi-annuel Africa Pulse. Au regard de celui-ci, on se rend compte que l’avenir de l’Afrique n’est pas lié à l’exportation des matières premières. En effet, selon l’organisation internationale, une forte croissance a été enregistré ces dernières années dans les pays non exportateurs de matières premières. 

Un constat qui tranche d’avec l’atmosphère générale qui est à la crise. Les pays étant axés sur les matières premières connaissent une situation financière très difficile. Celle-ci combinée avec une gestion politique peu fiable entraînent des soulèvement sociaux dans certains pays, c’est le cas du Gabon par exemple.

Parmi les pays qui ne connaissent pas la crise, on retrouve le Rwanda, la Côte d’Ivoire, l’Ethiopie, le Kenya, le Mali, le Sénégal et la Tanzani.

Dans ces pays, pour la période considérée, allant de 2015 à 2017, le taux de croissance est supérieur à 5%. Pour le seul cas du Rwanda, on enregistre une croissance de l’ordre de 5,9%. ‎

La recette? Une demande intérieure forte explique la banque mondiale dans son rapport. 

Malheureusement ces indices économiques, se reflettent peu sur la vie des citoyens lamdas, ou en tout cas, ils ne se font pas ressentir.

Cependant, pour revenir au général, selon la Banque mondiale,  la croissance devrait être de retour. En 2019, elle devrait atteindre les 3,5% contre 2,7% actuellement.

Une assez bonne nouvelle pour les pays exportateurs de pétrole. Espérons tout de même que la diversification économique prenne vie dans ces pays. ‎

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook