• Accueil
  • >
  • SOCIÉTÉ
  • >
  • En Afrique du Sud, un suprémaciste blanc voulait déclencher une guerre raciale par un attentat

En Afrique du Sud, un suprémaciste blanc voulait déclencher une guerre raciale par un attentat

Harry Johannes Knoesen, un suprémaciste blanc, a été arrêté par la police sud-africaine avant de réaliser son sombre projet de déstabilisation raciale. En effet, l’homme avait rédigé des écrits apocalyptiques qui, selon la police, laissait croire à la préparation d’un « génocide des Noirs ». Lui et les « Crusaders », un groupe d’hommes appartenant au National christian resistance movement (NCRM), ont été mis en garde à vue par les autorités dans le cadre d’enquêtes approfondies.

Selon les informations divulguées par la police, ils avaient prévu de commettre une série d’attaques terroristes, jamais vécus en Afrique du Sud, avec pour but de faire un nombre important de morts et d’occasionner une guerre raciale. Toujours selon la police, Harry Johannes Knoesen, nourrissait l’idée de faire une sorte de camp dirigé par les Blancs lourdement armés, après l’accomplissement d’un « génocide des noirs ».

La police sud-africaine a procédé à une suite d’arrestations après deux ans d’enquête sur cette histoire. Une intervention qui s’est produite de justesse, car, selon les Hawks (une unité d’élite), les Crusaders auraient planifié d’attaquer les centres commerciaux à l’occasion du Black Friday, jour d’affluence dans les magasins et les points d’achats. Ils avaient aussi en ligne de mire des bidonvilles et des endroits stratégiques tels que les aéroports et les gares routières.

Harris DJIRO

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook

DailyMotion random video