• Accueil
  • >
  • SOCIÉTÉ
  • >
  • AFRIQUE DU SUD : L’EFFONDREMENT PARTIEL DU TOIT D’UNE ÉGLISE FAIT 13 MORTS

AFRIQUE DU SUD : L’EFFONDREMENT PARTIEL DU TOIT D’UNE ÉGLISE FAIT 13 MORTS

Le toit d’une église s’est partiellement effondré jeudi au cours d’un service précédant Pâques à Dlangubo, dans la province côtière du KwaZulu-Natal, en Afrique du Sud, faisant au moins 13 morts et 16 blessées.

Au moins 13 personnes ont été tuées et 16 autres blessées après l’effondrement partiel du toit d’un lieu de culte chrétien au cours d’un service précédant Pâques, a rapporté vendredi l’agence de presse locale ANA.

L’accident s’est produit jeudi soir dans une église de la ville de Dlangubo, au nord de la troisième ville du pays Durban, lors d’une messe, a précisé le porte-parole du « ministère » provincial des Affaires locales, Lennox Mabaso.

« Le toit du bâtiment s’est effondré à cause des fortes pluies d’hier soir (NDLR : jeudi soir) », a déclaré M. Mabaso sur la chaîne d’information eNCA, « à l’heure qu’il est nous avons treize morts ».

Six des blessés ont été grièvement blessés dans l’incident qui s’est produit dans une église pentecôtiste à Dlangubo, dans la province côtière du KwaZulu-Natal. Les fidèles s’étaient rassemblés pour un service religieux organisé comme un précurseur du dimanche de Pâques. La police sud-africaine a déclaré qu’un des murs de l’église s’est effondré sur lui-même.

Selon des informations locales, il y aurait eu une tempête avec des vents violents dans la région qui aurait contribué à l’effondrement de cette partie de l’église. Il a également été signalé que des personnes dormaient à l’intérieur de l’église lorsque le mur de briques s’est effondré.

Les responsables des centres provinciaux de gestion des catastrophes devaient accompagner le site MEC Nomusa Dube-Ncube, Gouvernance de la coopération et affaires traditionnelles, sur le site, afin de planifier un éventuel soutien aux familles endeuillées.

NN

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook