• Accueil
  • >
  • POLITIQUE
  • >
  • Afrique du Sud : Accusé de corruption, Jacob Zuma bientôt devant le tribunal

Afrique du Sud : Accusé de corruption, Jacob Zuma bientôt devant le tribunal

L’ancien président sud-africain Jacob Zuma devrait comparaître devant un tribunal de la province du KwaZulu Natal pour faire face à des accusations de corruption, de fraude et de blanchiment d’argent. La semaine dernière, une haute cour sud-africaine s’est prononcée contre la demande de classement de l’affaire. Les allégations de corruption, réfutées par l’intéressé, remontent au plus gros contrat d’armement du pays dans les années 90. Et les tentatives pour le traduire en justice remontent à 15 ans.

L’État sud-africain affirme que Jacob Zuma a reçu des pots-de-vin pour faire en sorte que la société d’armement française Thales soit l’un des soumissionnaires retenus. L’entreprise en question avait précédemment nié les allégations de corruption. Pour l’heure, nul ne sait si l’ex-président fera appel de la décision de la haute cour rendue la semaine dernière.

Le professeur Pierre de Vos, expert en droit constitutionnel à l’Université du Cap, a déclaré que les chances de succès de l’ancien homme fort de l’Afrique du Sud, s’il décidait de faire appel, étaient minces. « Le problème de M. Zuma, ce sont ses arguments dans des affaires antérieures au cours des 15 dernières années – les tribunaux ont déjà déclaré que ces arguments ne tiennent pas la route », a déclaré le professeur De Vos.

L’ancien président est toujours très populaire parmi les partisans du Congrès national africain (ANC) au pouvoir. Ses partisans ont organisé 20 autobus dans la ville portuaire de Durban et 30 autobus pour se déplacer dans Pietermaritzburg afin de sélectionner des sympathisants et de les transporter vers le tribunal, où Jacob Zuma leur adresserait la parole après sa comparution, rapporte le site d’information d’IOL. Un organisateur a confié qu’entre 5 000 et 8 000 personnes sont y sont attendues.

NN

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook