• Accueil
  • >
  • SOCIÉTÉ
  • >
  • AFRIQUE : LES PRÉSIDENTS GÂCHERAIENT-ILS LE POTENTIEL DU CONTINENT ?

AFRIQUE : LES PRÉSIDENTS GÂCHERAIENT-ILS LE POTENTIEL DU CONTINENT ?

Le Haut Commissaire britannique au Nigéria, l’Ambassadeur Paul Arkwright, a déclaré que les pays africains avaient un grand potentiel, mais qu’ils manquaient d’un bon système de leadership pour atteindre la grandeur.

Arkwright, représenté par Brig. Charles Calder, des forces armées britanniques, l’a déclaré vendredi lors du programme d’études pour les étudiants de dernière année du Collège international Thomas Adewumi, Oko, État de Kwara.

Il a déclaré que tant que les dirigeants des pays africains n’éviterons l’égoïsme, la croissance socio-politique et économique du continent pourrait être entravée.

L’envoyé a estimé que le véritable leadership devrait être considéré à partir de la perception de rendre des services aux gens plutôt que de placer les citoyens dans la servitude.

Il a dit: «J’aimerais aborder un sujet qui me tient particulièrement à cœur et que j’ai étudié sans cesse au cours de ma carrière militaire, à savoir le leadership.

« Je dois dire que lorsque je pense aux causes des problèmes auxquels l’Afrique est confrontée, j’en arrive à la conclusion que le dénominateur commun est le manque de leadership efficace. »

Arkwright a sollicité une plus grande collaboration parmi les leaders mondiaux pour briser le taux croissant de pauvreté à travers le monde.

Il a également mis en garde les dirigeants socio-politiques et économiques sur les dangers inhérents à la tolérance des vices sociaux dans leurs domaines de compétence.

Que pensez-vous de ces accusations ?

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook