AFRIQUE : CES PRESIDENTS « ACCROS AU POUVOIR »

Ils sont tous encore en activité, ils cumulent en moyenne 25 ans de gouvernance à la tête de leurs pays respectifs. Ces présidents sont carrément accros au pouvoir. Pour certains au pouvoir depuis les indépendances, pour d’autres élus à la suite d’élections « démocratiquement controversées » ou encore par coup d’état. Ces chefs d’Etats règnent sur le continent et pour la majorité, ils ne semblent pas, pour rien au monde, lâcher le pouvoir.

« Le pouvoir est un aphrodisiaque suprême » disait Henry Kissinger, le prix Nobel de la paix 1973. Certains présidents africains semblent être sous l’effet de cet aphrodisiaque, du fait de leur longévité au pouvoir. Une donnée qui inquiète mais qui interroge surtout les observateurs africains de la vie politique du continent. Comment en est-on arrivé là ?

De Jospeh Kabila (le plus jeune des présidents ayant au moins deux mandats) ayant succédé à son père, à Edouardo Dos Santos qui a annoncé sa retraite de la vie politique, en passant par Robert Mugabé le doyen des chefs d’Etats africains, ils sont au moins une dizaine ou plus, à avoir au moins brigué à deux reprises la magistrature suprême de leurs pays respectifs, cumulant une longévité à plus de 10 ans. Certains pourraient se dire que deux mandats, c’est encore raisonnable, mais lorsqu’un président en vient à en cumuler 4 ou 5 sans discontinuité, on se pose des questions.

Ainsi, nous avons essayé de faire un petit Top 10 des présidents à la plus longue longévité en Afrique. Parfois perçus comme de vrais dictateurs, certains pourraient se démarquer par leur rapprochement à la Monarchie, tellement le pouvoir devient une affaire de famille et d’hérédité.

1. Théodoro Obiang Nguéma-75ans, au pouvoir depuis 38 ans

Obiang Nguéma Mbasogo,président de Guinée Equatoriale

Il est à ce jour le président le plus ancien, toujours en activité. Arrivé au pouvoir le 3 août 1979 par un coup d’Etat où il renverse son oncle Francisco Macias Nguema. Nommé président de la République de Guinée Equatoriale en 1982 après un référendum constitutionnel, il été réélu en 1996, 2002, 2009 et 2016 pour son cinquième mandat à la tête du pays. 38 ans au pouvoir, il ne semble pas prêt à le céder. A chaque fois réélu avec une majorité écrasante, des chiffres de l’Empire soviétique, il dirige son pays d’une main de fer, avec notamment une richesse immense. Son fils, vice-président de la République, est depuis peu, sous le coup d’un procès pour affaire de « biens mal-acquis ».

2. Eduardo Dos Santos – 75 ans, au pouvoir depuis 38ans

José Edouardo Dos Santos, président de l’Angola

Avec Théodoro Obiang, Eduardo Dos Santos, président de la République d’Angola, est l’un des présidents les plus anciens toujours en activité. Lui aussi, arrivé au pouvoir en 1979, après la mort d’Agostino Neto. Cet ancien ingénieur du pétrole, a dirigé son pays pendant 38ans, avant d’annoncer sa retraite politique après son mandat qui s’achève cette année. On l’espère, puisque ce n’est pas la première fois que Dos Santos fait ce genre d’annonce. Mais tout porte à croire qu’il pourrait laisser le pouvoir après près de 4 décennies au pouvoir. Ce qui serait bien accueilli par la communauté internationale.

 

3. Paul Biya – 84 ans, au pouvoir depuis 35 ans

Paul Biya, président du Cameroun

Le président camerounais, est non seulement un des doyens en âge (84ans) mais aussi un des présidents restés longtemps au pouvoir. Après la démission d’Ahmadou Ahidjo le 6 novembre 1982, Biya accède au pouvoir. Il ‘est résolument accroché à ce dernier, et comme la plupart des chefs d’Etats de la sous-région africaine, il n’est pas prêt à le céder, défiant ainsi une partie de son peuple, bien déterminée à tout mettre en œuvre pour le voir quitter le palais d’Etoudi. Grâce à la levée de la limitation des mandats en 2008, il semble se diriger inexorablement vers une présidence à vie.

 

 

4. Yoweri Museveni – 73 ans, au pouvoir depuis 31 ans

Yoweri Museveni, président de l’Ouganda

Devenu président de la République après un coup d’État, Yoweri Museveni dirige l’Ouganda depuis janvier 1986. Cet ancien agent des services secrets du président Milton Obote, va attendre 1996 avant d’organiser une élection dont il sera le seul est l’unique candidat. Le président ougandais, qui enchaîne son 5e mandat, aspire un jour à quitter le pouvoir mais espère tout de même à le céder à son fils. Un projet qui ne manquera pas de soulever l’ire du peuple.

 

 

5. Robert Mugabé – 93 ans, au pouvoir depuis 30ans

Robert Mugabé, président du Zimbabwe

C’est sans nul doute le doyen des chefs d’Etats africains, à 93 ans, il est le plus vieux et le seul à être au pouvoir depuis l’indépendance du pays. Arrivé au pouvoir en 1987 après avoir été Premier Ministre, il règne sur le Zimbabwe d’une main de fer depuis déjà trois décennies. Fréquemment qualifié de dictateur, à plus de 90 ans, le président zimbabwéen est partie pour s’éteindre au pouvoir.

 

 

 

6. Idriss Déby Itno – 65ans, au pouvoir depuis 27 ans

Idriss Déby Itno, président du Tchad

Le président de la République du Tchad, est le 6e de notre classement des présidents africains « accros au pouvoir ». Avec 27 ans à son actif, l’ancien président en exercice de la commission de l’Union Africaine (succédé par Alpha Condé), il est lui aussi qualifié de dictateur, notamment par ses opposants qui se plaignent de sa gestion du pays. Le 2 décembre 1990, il chasse du pouvoir Hissène Habré. Un homme qui l’avait aidé à gravir les échelons des Forces armées. Officiellement président de la République du Tchad, le 28 février 1991, Idriss Déby Itno va instaurer le multipartisme sous le regard fier de son soutient européen. Mais va s’en suivre des accusations de détournement à des fins militaires ainsi que des violations de droit de l’homme.

 

 

 

7. Omar Al-Bachir – 73ans, au pouvoir depuis 24 ans

Omar Al-Béchir président du Soudan

Le président soudanais, est l’un des présidents les plus connus d’Afrique. Connu surtout pour être le premier chef d’État en exercice à être sous le coup d’un mandat d’arrêt international de la Cour pénale internationale, pour crime de guerre, crime contre l’humanité et génocide dans le cadre de la guerre civile au Darfour. Il accède au pouvoir après le coup d’État militaire de 1989 et dissout la plupart des instances politiques (partis, parlement…). À la fois président, Premier ministre et chef de l’armée, il va consacrer une partie de son mandat à négocier avec les sécessionnistes du Sud.

 

 

8. Issayas Afewerki – 71 ans, au pouvoir depuis 24 ans

Issayas Afewerki, président de l’Erythrée

Président de la jeune République de l’Erythrée, le 8e de notre classement, n’est pas très connu sur la scène continentale. Militant de l’indépendance érythréenne face à l’Ethiopie, il ne va obtenir gain de cause qu’en mai 1993. Au pouvoir depuis 20 ans. Il a depuis l’indépendance, instauré un régime au parti unique sans élection présidentielle, ni liberté de la presse. Emprisonnant systématiquement ceux qui s’opposent à son pouvoir.

 

 

 

 

 

 

9. Denis Sassou Nguesso – 74 ans, au pouvoir depuis 20 ans

Denis Sassou Nguesso, président de la République du Congo

Le président de la République du Congo (Brazzaville) est le seul de notre classement à avoir été président à deux reprises. Il a été président de la République populaire du Congo de 1979 à 1992 et est le président en exercice de la République du Congo depuis 1997, date de son retour au pouvoir par les armes après avoir renversé le président élu Pascal Lissouba dans les premiers mois de la guerre civile du Congo-Brazzaville. Il fait également partie des chefs d’Etats africains à avoir amassé une richesse importante au cours de ses multiples mandats. Réélu en 2016, il enchaîne son 4e mandat « consécutif » à la tête du pays. La dernière élection avait fait l’objet de vives contestations de la part de l’opposition qui dénonçait une fraude électorale, comme il en a l’habitude.

 

10. Abdelaziz Bouteflika – 80ans, au pouvoir depuis 18 ans

Abdelaziz Bouteflika, président de l’Algérie

Avec Mugabé et Biya, le président algérien fait partie des présidents à avoir franchi la barre des 80ans. Elu en 1999, il a été réélu à trois reprises et compte aujourd’hui près de deux décennies à la tête du pays. Le dernier de notre classement des 10 présidents accros au pouvoir, est le seul représentant du Maghreb.

 

 

 

 

La longévité au pouvoir, est une des problématiques du continent noir. Elle pose en outre, le problème de l’alternance au pouvoir, souvent perçu comme gage de « démocratie » en Afrique. Le plus souvent, ces présidents qui pour la plupart, qui ont accédé au pouvoir par coup d’Etat, condamnent dans le monde et dans leurs pays respectifs cette méthode, règnent par la dictature et refusent toute critique négative de leur mode de gestion. Plutôt absurde. L’autre problème, c’est l’âge de nos leaders politiques et chefs d’Etats. Les Etats africains pèsent encore sous le coup d’une élite politique de plus en plus vieille, qu’on assimilerait à une forme de Gérontocratie. Et pourtant, de nombreux jeunes démontrent chaque jour, leurs capacités et potentialités à diriger l’Afrique, à la rendre plus compétitive.
Le pouvoir qui se transmet, de père en fils comme au Gabon, en RDC, ou encore au Togo, est une des pratiques qui retardent l’Afrique. Ces familles superpuissantes, se partagent les richesses de leurs pays respectifs et oublient de garantir le minimum vital à leurs populations.

C’est aussi ça le mal de l’Afrique, et dénoncer ce genre de pratiques rétrogrades, est un pas en avant, pour un essor véritable du continent noir.

NegroNews

 

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Etudiant Journaliste, Blogueur. Passionné de lecture et de sport (Football, Judo, Boxe). Gabonais, j'ai une Licence en Lettres Modernes Option Littérature, civilisation et culture française et francophone.

  • facebook
  • twitter
  • youtube
  • instagram

Suivez-nous sur Facebook