AFRIQUE DE L’OUEST: ADOPTION D’UN PLAN ANTI APATRIDIE ‎

Ce 9 mai, à Banjul, l’Afrique de l’Ouest a fait un pas supplémentaire vers l’intégration régionale. En effet, les 15 pays ouest africains ont mis en place un plan visant à permettre aux personnes ne bénéficiant d’aucune reconnaissance administrative et sans nationalité reconnue, de pouvoir exister officiellement.

La mesure est d’autant plus nécessaire qu’on estime qu’à ce jour, un million de personnes sont apatrides dans cette région et au moins 30% de ceux-ci ne disposent pas de papier prouvant leur identité ou leur nationalité. C’est principalement en République de Côte d’Ivoire que se concentre une grosse partie, y vivent de nombreux apatrides provenant du Burkina Faso.

Si l’ensemble des pays s’est donc montré favorable à la mise en place de cette mesure, pour lui donner force légale, il faudra encore attendre que les instances de la CEDEAO donnent leur aval. Ainsi, le document deviendra légal et son application imposée à l’ensemble des États composant l’espace CEDEAO. ‎‎

NegroNews

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook

DailyMotion random video