• Accueil
  • >
  • ACTUALITÉ
  • >
  • [ACTUALITÉ] VERDICT DU PROCÈS KARIM WADE : DAKAR SOUS HAUTE TENSION

[ACTUALITÉ] VERDICT DU PROCÈS KARIM WADE : DAKAR SOUS HAUTE TENSION

Le verdict du procès contre Karim Wade est attendu pour ce lundi 23 mars. Entretemps, le fils de l’ancien Président du Sénégal a été investi samedi candidat à la prochaine Présidentielle. A Dakar, la tension est perceptible avec le déploiement en masse des forces de sécurité qui jonchent toutes les grands artères de la capitale sénégalaise.

A Dakar,

Cette élection de Karim Wade a eu lieu dans un climat assez tendu, lié à l’attente du verdict du procès de Karim Wade, fixé au lundi 23 mars. Déjà vendredi, toutes les grandes artères de Dakar ont été sécurisées, avec notamment le déploiement de la police, plus précisément des éléments du Groupement mobile d’intervention. Ces forces de sécurité sont très visibles dans des quartiers comme Colobane, Fass, Médina. Dans ce dernier quartier, à la Porte du Millénaire, à la Poste entre autres, les policiers sont en grand nombre.

Les policiers en civil sont déployés en grand nombre dans la capitale sénégalaise, et même à Thiès (70 km de Dakar) où les patrouilles se multiplient. A Dakar-centre, non loin du palais présidentiel, aux abords de l’Institut français (ex- Centre culturel français), deux jeunes se sont fait interpeller puis menotter, en plein jour, par deux policiers en civil. Une arrestation musclée puisque l jeunes se sont violemment débattus. C’était sans compter avec l’efficacité de ces éléments de la police.

Macky Sall fait un état des lieux

Des mesures de prévention ont été prises par les autorités sénégalaises. Par exemple, les vulcanisateurs ont été sommés de stocker leurs pneus destinés à la vente dans leurs domiciles. Ceci, dans le but d’éviter qu’en cas d’émeute, que ces pneus qui ont servi par le passé à enflammer Dakar, ne soient pas à la portée des émeutiers. En outre, il est interdit aux station d’essence de commercialiser du carburant dans des récipients outre que les réservoirs des véhicules. Des mesures qui témoignent d’un climat extrêmement tendu et plus que délétère.

D’ailleurs, AFRIK.COM a constaté que le Président Sall a effectué une petite sortie, ce vendredi 20 mars 2015, aux alentours de 18 heures. A bord d’un cortège plus que sécurisé, le Président sénégalais a quitté le Palais, emprunté la Corniche ouest pour revenir par la Rue 6 de la Médina. Un « état des lieux » fait par le Président, diront certains habitants de ce quartier populaire du centre de Dakar, situé à deux minutes de voiture du palais présidentiel. En attention ce lundi, la tension est bien perceptible à Dakar.

Source :
http://www.afrik.com/senegal-verdict-du-proces-karim-wade-dakar-sous-haute-tension

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook