• Accueil
  • >
  • POLITIQUE
  • >
  • [ACTUALITÉ] VENEZUELA, NICOLAS MADURO EXPULSE TROIS DIPLOMATES AMÉRICAINS

[ACTUALITÉ] VENEZUELA, NICOLAS MADURO EXPULSE TROIS DIPLOMATES AMÉRICAINS

« Yankees go home ! »

Le président du Venezuela Nicolas Maduro a ordonné lundi l’expulsion de trois diplomates de l’ambassade des Etats-Unis à Caracas, accusés de sabotage économique et électrique d’intelligence avec l’opposition.

« J’ai ordonné au ministre des Affaires étrangères Elias Jaua de procéder à leur expulsion. Ils ont 48 heures pour quitter le pays (…) Yankees go home ! », a déclaré le président dans un discours public, sans préciser les fonctions des diplomates concernés.

Le président a accusé les diplomates de s’être réunis « avec l’extrême droite vénézuélienne » afin de « la financer et de mener des actions pour saboter le système électrique et l’économie » du pays.

« Peu importe les actions qu’entreprend (le président américain) Barack Obama ! Nous ne permettrons pas qu’un gouvernement impérialiste apporte de l’argent et regarder comment ils stoppent les entreprises et regarder comment ils coupent l’électricité pour éteindre tout le Venezuela », a ajouté M. Maduro lors d’une allocution au cours d’une cérémonie militaire dans l’Etat de Falcon (nord-ouest).

Le Venezuela a été le théâtre début septembre d’une gigantesque panne d’électricité, que les autorités ont mis sur le compte d’un « sabotage ». Le pays souffre également de pénuries alimentaires et de produits de consommation courantes, le gouvernement accusant l’opposition – et ses alliés américains – de spéculer afin de tenter de le discréditer.

En mars, deux attachés militaires américains à Caracas avaient été sommés de quitter le pays, déjà sous le coup d’accusations de conspiration contre le gouvernement héritier de l’ancien président Hugo Chavez, décédé le 5 mars.

En représailles, Washington avait renvoyé deux diplomates vénézuéliens quelques jours plus tard.

Etats-Unis et Venezuela n’ont plus d’ambassadeurs respectifs depuis 2010. Les gouvernements d’Hugo Chavez (1999-2013) et du nouveau président Nicolas Maduro fustigent régulièrement des tentatives de déstabilisation du pays par une opposition bénéficiant de soutiens aux Etats-Unis.

Source AFP via nouvelobs.com

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook